BlueJewelz, des bijoux connectés qui vous notifient discrètement

Pinterest LinkedIn Tumblr +

BlueJewelz est une collection de bijoux connectés en Bluetooth à un smartphone qui notifient l’utilisatrice discrètement en vibrant.

De nos jours, les objets connectés se démocratisent de plus en plus. Il n’est plus rare de voir des gens se promener avec un podomètre à la ceinture, un bracelet ou une montre connectée au poignet ou encore un tracker Bluetooth attaché sur le sac. L’inconvénient de tous ces appareils reste leur design particulier. En effet, les objets connectés que l’on qualifie de wearable computing ne sont pas des plus esthétiques et se font vite remarquer, notamment sur une femme. Un gros bracelet en caoutchouc n’est en effet pas des plus élégants par exemple. Et que dire de l’unicité de ces produits ? Impossible de les changer et de les accorder selon notre envie et notre tenue (excepté certains qui permettent de mettre un peu de couleur). Voici venu BlueJewelz, une ligne de bijoux connectés et interchangeables qui vous notifient discrètement. Analysons tout ça.

j gif

Présentation de BlueJewelz :

BlueJewelz est un capteur qui se loge dans un bijou afin de pouvoir lui apporter certaines fonctionnalités. A l’inverse de certains objets connectés qui comportent une multitude de fonctionnalités, BlueJewelz se concentre uniquement sur la notification. Connecté en Bluetooth 4.0 au smartphone, il permet à l’utilisatrice d’être notifiée dès lors qu’elle reçoit un message, un appel, qu’une alarme se déclenche (réveil, calendrier, timer…) ou alors que le téléphone n’a plus de batterie.

Point d’extravagance, une simple vibration s’effectue pour une notification en toute discrétion. A noter que BlueJewelz fonctionne également comme un tracker Bluetooth : dès lors que l’on s’éloigne de son smartphone, le bijou vibre pour nous le rappeler. Afin d’éviter d’être constamment en train de vibrer, BlueJewelz incite l’utilisatrice à paramétrer des groupes VIP depuis l’application mobile disponible sous iOS et Android. Jusqu’à 3 groupes différents peuvent être créés avec un type de vibration différent pour chaque.

Concernant les données techniques, BlueJewelz offre une autonomie de 4 jours et est résistant à la chaleur ainsi qu’à l’eau. Pour l’instant, seuls des colliers sont disponibles mais d’autres bijoux feront leur apparition prochainement.

Découvrez BlueJewelz en vidéo :

BlueJewelz dans la réalité, ça donne quoi ?

Avec BlueJewelz, il n’est plus question d’objets connectés mais de bijoux connectés à destination exclusivement des femmes. En d’autres termes, cela s’appelle le fashionable computing, soit le fait de proposer des produits connectés mais bénéficiants d’un design proche des codes de la mode. Citons notamment les bracelets MEMI, Safelet, June ou encore Cuff. Plus récemment, c’est Fitbit qui s’est lancé dans ce marché en permettant d’intégrer son capteur de quantified self dans des bijoux.

Une excellente idée en somme pour donner un nouveau visage aux objets connectés et surtout pour attirer une nouvelle tranche de la population : les femmes. En effet, les bijoux connectés s’adressent exclusivement aux femmes. Un marché de niche mais avec un potentiel énorme car mesdames aiment le changement. En rendant possible de sortir l’électronique d’un bijou pour le mettre dans un autre, les constructeurs répondent parfaitement à ce qu’attendent les femmes : de la diversité et de l’adaptabilité.

j app

Reste ensuite à proposer un objet répondant aux besoins des femmes. Pour certains, ce sera la mesure de l’exposition aux UV, pour d’autres, un système d’alerte en cas de problème… Dans le cas de BlueJewelz, il est question d’un appareil destiné à la notification.

Ce procédé rappelle quelques peu les fonctionnalités de certains bracelets connectés à l’image du Razer Nabu par exemple. Le mot d’ordre étant la discrétion, tant par les notifications que par le design du produit, force est de constater que BlueJewelz propose un produit répondant parfaitement à son objectif de base. Reste à savoir si les fabricants de bijoux joueront le jeu pour permettre une diversification dans les choix qui s’offrent aux utilisatrices. On regrette cependant qu’aucune fonction de quantified self ne soit de la partie et que la batterie soit aussi faiblarde (4 jours, c’est très peu).

j neck

Disponibilité et prix :

Disponible à partir de Février 2015 au prix de 165$ le pendentif en argent et $229 le pendentif en or, BlueJewelz a tous les atouts pour séduire les femmes connectés grâce à sa discrétion et sa possibilité d’évoluer au gré des envies de chacune.

Présenté lors d’une campagne de financement sur le site Kickstarter, BlueJewelz se présente comme un bijou tendance et glamour mais avant tout connecté pour simplifier la vie de madame. Avec ça, plus question de rater un appel et de prétexter que le smartphone était en fond du sac.

source : communiqué

Partager
A propos de l'auteur