Bionic Yourself, un implant connecté pour suivre sa santé

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Bionic Yourself V2.0 (B10N1C) est une puce implantable dans le bras qui va vous transformer en super-héros bionique capable de mesurer instantanément votre activité et différentes constantes de santé

Les trackers d’activités sous forme de bracelet, de montre ou de clips on connaissait, mais implanté dans le corps ça touche presque à de la science fiction !  On passe du domaine du “wearable” à celui du “biohacking“. Peut-être que dans quelques années on ne parlera d’ailleurs plus d’objets connectés mais de corps connecté; une idée évoquée lors de la table ronde du Marketing Day 2014 autour des objets connectés.

Le projet Bionic Yourself :

Le but du projet Bionic Yourself est d’explorer les champs d’application possibles d’un implant petit, sûr et solide, capable de communiquer avec le monde extérieur via la technologie et les interfaces des divers utilisateurs.

Bionic-Yourself-V2.0

L’idée du constructeur est de ressembler biologiquement à un Robocop. En utilisant ses connaissances des matériaux implantables (silicone, polyuréthane…), il espère améliorer le corps humain afin qu’il puisse communiquer avec ce monde rempli de technologies dans lequel nous vivons.

Fonctionnement de Bionic Yourself V2.0 :

Grâce à ce système implanté dans votre corps, vous contrôlerez votre environnement sans même vous en rendre compte. Les composants électroniques sont intégrés dans une capsule minuscule (48×18 mm) et plate (6,4 mm d’épaisseur). L’appareil intègre une multitude de capteurs dans un boîtier compact, recouvert de silicone de qualité médicale :

  • Un capteur EMG pour mesurer l’activité bioélectrique musculaire,
  • Un accéléromètre pour capter les mouvements et donc l’activité,
  • Un capteur EMF, détecteur de champ magnétique,
  • Un capteur de température,
  • Un moteur vibrant,
  • Une série de LED servant d’interface par transparence à travers la peau,
  • Un module RFID,
  • Une puce Bluetooth pour communiquer sans fil avec un smartphone,
  • Un capteur d’humidité pour contrôler l’étanchéité de l’appareil,
  • Une batterie avec un système de chargement sans fil.

Implant Bionic Yourself V2.0

Comme tout objet connecté classique de “quantified self” l’utilisateur peut lire des informations collectées par l’appareil sur l’application dédiée grâce à la connectivité Bluetooth. L’utilisateur pourra donc connaitre sa température corporelle, son activité physique et son activité musculaire. Mais l’implant connecté va au-delà de ce type de mesure du corps en proposant des interactions avec le monde extérieur :

  • Grâce au capteur EMG, le porteur pourra contrôler certains appareils électroniques par un simple mouvement du corps. Ainsi il sera par exemple capable d’allumer la télé ou de régler un thermostat d’un simple geste à distance de l’appareil.
  • A l’aide du module RFID, il sera possible de mémoriser et récupérer des données à distance en interagissant directement avec des balises.
  • Dans une démarche plus expérimentale, certains utilisateurs, fans d’événement paranormaux, pourront même partir à la chasse aux fantômes grâce à la détection des fluctuations de champ électromagnétique.

L’avancée du projet Bionic Yourself V2.0 :

Pour le moment, le design mécanique, la définition des composants électroniques et le montage expérimental ont été réalisé. Le design schématique et la réalisation d’un PCB (un circuit imprimé) sous Eagle sont en phase de développement. Il reste par la suite à assembler puis tester l’ensemble du projet et à l’implanter dans un bras humain.

Le projet Bionic Yourself est arrivée en demi-finale des Hackaday Prize 2014, récompensant les meilleurs projets de l’année.

Hackaday est un blog qui publie des articles sur les « hacks » (piratages) des hardware et softwares. Cela réfère aux modifications d’un produit ou logiciel ainsi que la création de quelque chose entièrement nouveau pour des raisons pratiques, innovantes, fonctionnelles ou créatives. Hackaday a également une chaine Youtube sur laquelle sont postés des projets et tutoriels vidéos. Hackaday permet également de se documenter sur de nombreux projets en cours comme celui de Bionic Yourself.

Et vous, que pensez vous de ce type d’objet connecté d’un genre nouveau ? Représente t-il selon vous l’avenir des trackers d’activité actuels ? Seriez vous prêts à tenter l’expérience ?

source : Hackaday.io

Partager
A propos de l'auteur