Premier bilan pour la Cité de l'Objet Connecté d'Angers

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La cité de l’objet connecté a été inaugurée le 12 juin dernier. Six mois plus tard, 18 projets sont en cours d’accompagnement à Angers, qui a noué un partenariat avec un incubateur d’Austin au Texas.
Six mois déjà.
C’était le 12 Juin 2015 à Angers (photo ci-dessous) : le Président de la République venait inaugurer la Cité de l’objet connecté, une initiative d’acteurs privés dirigée par Thierry Sachot (Eolane) et supportée par les collectivités locales et le sénateur-maire de la ville, Christophe Béchu.
cite-objet-connecte-francois-hollande-6-1500
Avec l’IoT Valley de Toulouse, la cité angevine est désormais l’une des 2 capitales de l’IoT en France. La COC a été conçue pour permettre aux porteurs de projets de passer le plus rapidement possible de la phase de prototypage à la phase d’industrialisation et à la commercialisation de leurs objets connectés made-in-France.
Pour permettre cela, les différentes entreprises fondatrices ont participé aux plus de 2 millions d’euros d’investissements prévus en machines. Le résultat ? une vingtaine de projet dans les tuyaux !

[fullWidthImage id= »24939″]

18 projets accompagnés à Angers

Sur un objectif de 20 projets à la fin de l’année 2015, « nous en comptons aujourd’hui 18 projets en cours d’accompagnement. Donc nous ne sommes pas très loin de la cible initiale (…) » avait annoncé Thierry Sachot lors d’un récent évènement organisé par la structure (le 3 décembre).
Le directeur d’Eolane et Président de la cité semble être satisfait du démarrage de la Cité de l’Objet Connecté, qui abrite actuellement 10 projets en phase de développement et 8 plus avancés, qui planchent sur leur industrialisation.
Le site industrie-techno cite notamment les cas de SmartZeroes, le thermomètre Hector ou le paquet de cigarettes connecté Lowiee.
La startup Qowisio utilise également la structure pour lancer son réseau bas-débit bi-mode.
photo-qowisio-tdf
Deux autres actionnaires de cet accélérateur industriel, Orange et Harmonie Mutuelle, plancheraient eux aussi sur un projet dans le domaine.
Pour rayonner à l’international, la Cité de l’Objet Connecté a noué un partenariat avec Austin, berceau du festival SXSW au Texas. A tours de rôles, l’objectif est d’envoyer une dizaine de projets français au Texas pour les aider à développer leur concept aux Etats-Unis. Tous les 3 mois, trois porteurs de projets pourront utiliser une partie des locaux de l’incubateur local Capital Factory.

Via

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: Objets connectés - jean_pol56 | Pearltrees

Laisser un commentaire