Premier bilan pour la Cité de l'Objet Connecté d'Angers

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La cité de l’objet connecté a été inaugurée le 12 juin dernier. Six mois plus tard, 18 projets sont en cours d’accompagnement à Angers, qui a noué un partenariat avec un incubateur d’Austin au Texas.
Six mois déjà.
C’était le 12 Juin 2015 à Angers (photo ci-dessous) : le Président de la République venait inaugurer la Cité de l’objet connecté, une initiative d’acteurs privés dirigée par Thierry Sachot (Eolane) et supportée par les collectivités locales et le sénateur-maire de la ville, Christophe Béchu.
cite-objet-connecte-francois-hollande-6-1500
Avec l’IoT Valley de Toulouse, la cité angevine est désormais l’une des 2 capitales de l’IoT en France. La COC a été conçue pour permettre aux porteurs de projets de passer le plus rapidement possible de la phase de prototypage à la phase d’industrialisation et à la commercialisation de leurs objets connectés made-in-France.
Pour permettre cela, les différentes entreprises fondatrices ont participé aux plus de 2 millions d’euros d’investissements prévus en machines. Le résultat ? une vingtaine de projet dans les tuyaux !

[fullWidthImage id=”24939″]

18 projets accompagnés à Angers

Sur un objectif de 20 projets à la fin de l’année 2015, “nous en comptons aujourd’hui 18 projets en cours d’accompagnement. Donc nous ne sommes pas très loin de la cible initiale (…)” avait annoncé Thierry Sachot lors d’un récent évènement organisé par la structure (le 3 décembre).
Le directeur d’Eolane et Président de la cité semble être satisfait du démarrage de la Cité de l’Objet Connecté, qui abrite actuellement 10 projets en phase de développement et 8 plus avancés, qui planchent sur leur industrialisation.
Le site industrie-techno cite notamment les cas de SmartZeroes, le thermomètre Hector ou le paquet de cigarettes connecté Lowiee.
La startup Qowisio utilise également la structure pour lancer son réseau bas-débit bi-mode.
photo-qowisio-tdf
Deux autres actionnaires de cet accélérateur industriel, Orange et Harmonie Mutuelle, plancheraient eux aussi sur un projet dans le domaine.
Pour rayonner à l’international, la Cité de l’Objet Connecté a noué un partenariat avec Austin, berceau du festival SXSW au Texas. A tours de rôles, l’objectif est d’envoyer une dizaine de projets français au Texas pour les aider à développer leur concept aux Etats-Unis. Tous les 3 mois, trois porteurs de projets pourront utiliser une partie des locaux de l’incubateur local Capital Factory.

Via

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Objets connectés - jean_pol56 | Pearltrees