Les premiers bus autonomes de BestMile circuleront bientôt en Suisse

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Rencontrée pour la première fois à l’occasion du salon Innorobo de Lyon en Juillet dernier, la société BestMile annonce avoir signé son premier contrat pour déployer des véhicules autonomes en Suisse.
Le nombre de véhicules connectés progresse rapidement et c’est désormais la conduite autonome que attise toutes les convoitises. La Tesla Model S avec son mode Autopilot en est l’un des premiers exemples.

easymile-ez10-vehicule-autonome-2

En Suisse, les premiers véhicules autonomes seront des bus. Le transport en commun de personnes sera opéré par la société BestMile, qui teste actuellement ses véhicules autonomes dans les conditions réelles de trafic urbain. Nous avions pu tester de tels véhicules lors du congrès ITS de Bordeaux.
La société BestMile travaille avec les principaux constructeurs de véhicules autonomes, de petites navettes sans-chauffeurs signées de Navya, LocalMotors ou EasyMile. Ce sont donc ces véhicules (comme ci-dessous) qui peuvent être gérées par le service de BestMile, spécialisé dans la gestion de flottes.

Navya-vehicule-autonome

C’est la compagnie suisse PostBus (ou CarPostal) qui profitera de cette innovation pour gérer le service composé de plusieurs véhicules autonomes destinés au transport de personnes.
Dans de petites communes –où la constructeur d’un métro ou d’un tramway s’avère trop onéreuse et surdimensionnée– on verra peut être à l’avenir l’apparition de réseaux de transports en commun à base de bus connectés autonomes.

easymile-ez10-vehicule-autonome-1

Via

Partager
A propos de l'auteur