Définition, utilisation, intérêt : Tout savoir sur les beacons

Pinterest LinkedIn +

Le beacon, innovation très prometteuse est encore méconnue en France. Pourtant, son marché commence à grandir de façon exponentielle partout dans le monde et devrait représenter 22 milliards de dollars d’ici 2025. Que sont les beacons et pourquoi en parle-t-on ?

Qu’est-ce qu’un beacon ? 

Un Beacon, ou « balise » en français, est, un petit boîtier qui ne paye pas de mine. Pourtant, il est l’une des dernières nouveautés en matière de marketing de proximité et de localisation. 

C’est en réalité un émetteur sans fil qui utilise la technologie Bluetooth Low Energy (BLE) pour envoyer des signaux à toutes sortes d’appareils connectés. Ces signaux sont réceptionnés par vos smartphones, tablettes ou montres connectées lorsque vous passez à proximité et ils se transforment en notifications ou publicités personnalisées. 

les beacons sont des petits boîtier émetteurs

Comment marche la technologie Bluetooth Low Energy des beacons ?

Il faut savoir que les beacons sont des dispositifs passifs. Ils ne stockent pas de données, ils n’ont pas d’intelligence. Les beacons se contentent simplement d’émettre un identifiant une dizaine de fois par seconde à l’intention des appareils récepteurs. La technologie embarquée est le Bluetooth Low Energy. Ce Bluetooth 4.0 permet de limiter au maximum la consommation d’énergie tout en gardant une longue portée de réception. Grâce au BLE, les beacons peuvent émettre à au moins 40 m avec une batterie pouvant tenir jusqu’à 3 ans.

Un beacon est comme un phare qui transmet un signal régulier pouvant être vu par tous les bateaux dans un certain rayon.

Lorsque votre appareil reçoit l’identifiant d’un beacon, ce dernier va pouvoir vous localiser et connaitre votre environnement (points de vente, musée, transport, magasins…). Il utilisera alors le signal pour vous aider à vous repérer, pour vous envoyer des publicités d’enseignes alentours ou effectuer pour vous un paiement si vous êtes à proximité d’un point de vente. 

Schéma du fonctionnement d'un Beacon

Quels sont les différents beacons qui existent aujourd’hui ?

Il faut savoir qu’il existe de nombreux vendeurs de beacons. Les boîtiers ont chacun leurs particularités en fonction des marques distributeurs comme Raduis, Estimote ou encore Kontakt.io pour ne citer qu’elles. Mais tous ces boitiers ne peuvent fonctionner que grâce à la technologie qu’ils utilisent, à savoir IBeacon ou Eddystone. 

Ibeacon, première technologie de beacons par Apple

Aujourd’hui, il existe de nombreux beacons développés par les plus grandes marques de high-tech. Le premier à avoir développé cette technologie est Apple qui a présenté en 2013 le iBeacon. La marque décide aussitôt d’installer dans l’ensemble de ses boutiques un iboîtier. Il permet à leurs clients de recevoir directement sur leurs portables des notifications en magasin concernant les offres, les avis et les produits de la marque. 

Eddystone, Google prend les devants 

En 2015, c’est au tour de Google de se lancer dans cette technologie. Il met en place Eddystone, qui fournit une base de données permettant de connaitre la localisation de la balise. Cette technologie a l’avantage d’être open source et fonctionne avec n’importe quel appareil — Android comme IOS —. Google cherche même à faire interagir les beacons avec Google Map. Gros plus pour les zones sans réseau (montagne, tunnel…).  

Deux entreprises utilisent la technologie du Beacon, Apple et Google

Quels sont les intérêts des beacons ? 

Ce que les beacons permettent de faire 

Il faut déjà savoir que les beacons perdent tout leur intérêt si l’utilisateur décide de désactiver le Bluetooth de son téléphone. Ceci étant dit, imaginons le cas contraire. La technologie du Beacon est utilisée dans de nombreux domaines comme le e-commerce, le tourisme, l’industrie ou la culture.

  • Exemple dans le domaine du transport

Dans une gare, un étranger perdu cherche son chemin. Il remarque la possibilité de télécharger l’application de la gare. Cette dernière est connectée directement à des balises qui émettent un signal permettant à l’utilisateur de l’appli de se localiser de façon précise.

  • Exemple dans le domaine de la culture

Un autre exemple : un festival ou autre manifestation. Lorsqu’une personne utilise l’application dédiée à l’événement, une balise lui transmettra des informations sur la programmation, l’artiste ou le lieu où il se trouve. 

Les beacons ont de nombreux intérêt dans leur utilisation

Ce que le Beacon a de mieux que ses concurrents

Le Beacon se retrouve confronté à de nombreuses technologies concurrentes : le Wifi, le GSP ou le NFC. Mais il possède de réels arguments en sa faveur. 

Le NFC ou communication en champ proche, est une méthode de transfert de données sans fil entre un terminal et un smartphone, tablette ou autres appareils situés à quelques centimètres. Cette technologie est utilisée notamment pour le paiement sans contact.

  • Pas besoin de connexion

Les Beacons fonctionnent sans connexion internet. Où que vous soyez, vous pouvez profiter de leurs fonctionnalités. Le gros problème du Wifi ou du GSP est le réseau. À l’inverse, le Bluetooth n’émet que des ondes entre un émetteur et un récepteur. 

  • Longue portée et durée de vie

Le Beacon a une portée relativement importante et une durée de vie imbattable. Là où le NFC pèche, c’est sur sa faible portée. Le Beacon peut, lui, facilement atteindre les 40 m de portée et toucher un maximum de personnes. Il utilise aussi le BLE qui lui permet de tenir plusieurs années sans être rechargé. 

  • Protection des données des utilisateurs

On pourrait penser que les beacons posent des questions liées à l’atteinte à la vie privée et la collecte de données. Mais cette technologie ne collecte ni données, ni d’adresses IP des consommateurs. Les utilisateurs restent anonymes et les seules données collectées sont le nombre « d’identifiants » envoyés par les beacons aux utilisateurs. 

Quel est le futur de cette technologie ?

Lutte contre le Covid

Cette technologie s’avère très intéressante dans la lutte contre le Covid. En utilisant le « contact tracing » — traçage numérique des contacts entre les personnes —, le Beacon permettrait de savoir le nombre de personnes passé devant une balise. 

Développement de la technologie

Les beacons possèdent donc une technologie qui se développe autant dans leur conception — il existe aujourd’hui des balises portables — que dans les domaines qu’ils touchent — industrie, médecine —. Encore faut-il avoir une population prête à s’en servir sans à priori !

'image du jour décrit le futur du beacon

Le saviez-vous ?

  • Waze a lancé sa gamme de beacons de géolocalisation pour tunnels

L’idée de Waze est d’installer des balises dans les lieux où le signal GPS fait défaut. Avec sa solution Waze Beacon, la localisation est étendue même dans les tunnels. De nombreux appareils sont déjà installés dans la plupart des tunnels des grandes villes du monde.

  • Estimote s’attaque aux beacons spécial « Smart Home »

Après une levée de fonds de plus de 11M d’euros, la nouvelle référence en matière de beacon, Estimote, a développé des beacons un peu spéciaux. Reliés à un lave-linge, un réfrigérateur ou à la cafetière, ils pourront désormais connecter n’importe quel appareil à votre smartphone via Bluetooth Low Energy.

  • Pixie propose un beacon qui permet de retrouver les objets perdus dans la maison

Pixie propose depuis 2015 des « stickers beacons » qui se collent sur votre téléphone, porte-feuille, clef… Ne mesurant que quelques millimètres, ils sont capables de détecter des objets à 15 mètres en intérieur et jusqu’à 45 mètres en extérieur. 

  • Fujitsu développe ses propres beacons rechargeables à l’énergie solaire

La marque japonaise a développé ses propres boîtiers avec une technologie innovante qui utilise l’énergie solaire pour se recharger. Une autre particularité : ils sont totalement flexibles et peuvent se mettre sur n’importe quel objet. 

Beacon dans une maison
Partager
A propos de l'auteur

Le monde évolue toujours plus vite qu'on ne le pense. Nouveaux produits, nouvelles technologies, nouveaux horizons... L'innovation est au cœur de notre société. J'aime à être celui qui essaie de comprendre ces changements et partage mes découvertes.

2 commentaires

    • Hippolyte Semin

      on

      Bonjour Monsieur,
      Actuellement, les balises Pixies sont indisponibles à la vente en France. Mais vous pouvez retrouver leur concurrent, « Chipolo », sur Amazon. Les balises Chipolo ne se collent pas mais se présentent en mode porte-clef ou sous forme de carte.
      Bien à vous.