B8ta lève 7M$ pour développer son magasin d'objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En Californie, les créateurs du concept viennent d’annoncer avoir sécurisé une levée de fonds de 7 millions de dollars pour développer ce format de magasin de vente d’objets connectés à plus large échelle.

Considéré par beaucoup en Europe comme une source d’inspiration en ce qui concerne la distribution physique d’accessoires électroniques, B8ta est en réalité un point de vente d’un nouveau genre.
Il s’agit de la première boutique entièrement dédiée aux objets connectés et à l’Internet des objets (IoT) aux États-Unis et dans le monde (si l’on considère que LICK a une proposition de produits et de services qui ne se limite pas aux objets connectés).
IMG_4785

Presentation de B8ta

Œuvre de 4 anciens employés de l’américain Nest ayant initialement levé 4,5M$ pour lancer leur projet, B8ta a depuis son origine l’ambition de créer un endroit physique au sein duquel les gens ont la possibilité de venir tester les produits, déballés et fonctionnels, avant l’acte d’achat. C’est donc autant un showroom qu’un magasin…
En levant 7M$ en Série A auprès de TriplePoint Capital, Khosla Ventures, Fifth Wall Ventures, Macerich et Eniac Ventures, l’enseigne aura la possibilité d’en emprunter 8M$ supplémentaires pour financer son expansion.
Apres le premier magasin ouvert à Palo Alto il y a 9 mois, B8ta espère ouvrir rapidement de nouveaux lieux de distribution d’objets connectés aux Etats-Unis : Santa-Monica et Seattle dont les deux prochains points de chute de B8ta, avec des surfaces commerciales plus grandes.
IMG_4786
Note : A Palo Alto, ce sont au maximum 80 objets connectés qui se partagent l’espace.

Un nouveau modèle

Ce qui est particulièrement intéressant c’est que le magasin B8ta de Palo Alto a deja engrangé plusieurs centaines de milliers de dollars selon son patron, Vibhu Norby, mais qu’au contraire des retailers traditionnels, B8ta n’en tire pas de revenus directs.
Le modèle économique de B8ta repose sur la souscription par les marques d’un temps de présence au sein de l’espace de vente de l’enseigne. Les ventes d’objets connectés sur place étant traitées pour le compte du fabricant.
Au sein des “rayons” de B8ta on trouve notamment les robots de Dash Robotics, la serrure connectée August, le vélo électrique Go FlyBike ou le wearable Thync.

Via

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: B8ta lève 7M$ pour développer son...