Avago rachète Broadcom et rivalisera avec Intel et Qualcomm dans les semi-conducteurs

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La société Avago Technologies vient d’annoncer le rachat de Broadcom pour 37 milliards de dollars, formant le 3ème acteur mondial du secteur, devancé seulement par Intel ou Qualcomm.

Avec l’internet des objets, c’est tout le secteur des semi-conducteurs qui vit une nouvelle révolution industrielle. Peu connu des non-initiés, la société Avago Technologies basée à Singapour vient d’annoncer le rachat de Broadcom, un concurrent direct dans le secteur des semi-conducteurs, pour la somme de 37 milliards de dollars.

avago-broadcom-semi-conductor-chipset

La transaction s’effectuera en numéraire à hauteur de 17 milliards et en échange d’actions Avago pour une valeur de 20 milliards. Avago était la division ‘semi-conducteurs‘ de l’américain Hewlett-Packard, racheté en 2013 par LSI Corporation pour 6,6 milliards de dollars.

Broadcom est l’un des principaux fabricants de composants électroniques destinés au secteur de la téléphonie et des objets connectés et produit notamment des composants certifiés pour le protocole HomeKit d’Apple.

Les modalités du rachat :

Dans un communiqué, Avago Technologies indique que les actionnaires Broadcom détiendront environ 32% de la nouvelle entité formée, baptisée Broadcom Limited. Cette dernière devrait générer un chiffre d’affaires annuel de 15 milliards de dollars.

21inc-tablette-b2b

La nouvelle société sera dirigée par l’actuel CEO d’Avago, Hock Tan. L’acquisition de Broadcom doit cependant encore recevoir le feu vert des autorités de régulations des marchés. Si aucun obstacle réglementaire ne se présente, le rapprochement devrait être effectif à partir du 1er trimestre 2016.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur