L’automate programmable, une révolution dans le monde de la Smart Home

Pinterest LinkedIn +

L’automate programmable industriel est un dispositif électronique. Sa programmation vous permet d’automatiser de nombreuses tâches dans votre habitation : allumage et extinction des lumières, ouverture et fermeture automatique des volets, mise en marche de la vidéosurveillance, gestion automatisée du système de chauffage et de l’air conditionné… Comment fonctionne cet appareil et pourquoi il est aujourd’hui considéré comme la cheville ouvrière de tout système domotique ?

L’automate programmable : principe et fonctionnement

D’utilisation simple, cet appareil électronique vous permet de piloter à distance vos équipements domotiques ou vos systèmes industriels. La réactivité, la solidité et la capacité à assurer une maintenance rapide sont ses principales caractéristiques. L’automate reçoit les données à traiter grâce à ses entrées. Mais au préalable, vous devez y installer un programme prédéfini chargé d’assurer le traitement des données.

La délivrance des résultats quant à elle est assurée par les sorties de l’appareil. Ce cycle est identique à chaque commande et ne tient pas compte du programme utilisé. Toutefois, des variations peuvent être constatées concernant la durée de chaque cycle. En effet, la puissance de l’automate et le programme prédéfini influencent la durée d’un cycle. Dans un système domotique, l’automate programmable est géré par l’unité centrale.

Par conséquent, le traitement de vos données par l’appareil est fonction du programme installé. Son travail consiste à recevoir les données, à les mémoriser et à les traiter. Deux catégories de données sont traitées par l’unité centrale. La première catégorie, ce sont les données entrantes et la seconde, ce sont les données sortantes. Ses capacités d’exploitation élevées et la robustesse de ses éléments sont les deux principales forces de l’automate programmable.

En revanche, sa principale faiblesse, c’est son coût très élevé. Attendez-vous à investir plus que d’ordinaire pour l’achat d’un automate programmable. Il vous faudra en effet prévoir un montant supérieur à la somme requise pour l’achat des autres solutions informatiques à l’instar des micro-ordinateurs. L’automate programmable assure le pilotage de votre système domotique comme le ferait un ordinateur. Avec ce dispositif, plus besoin d’utiliser des cames de relais comme c’était le cas il n’y pas longtemps.

L’APS est un autre type d’automate programmable. Les missions dévolues à ce dispositif concernent davantage le volet sécuritaire de votre installation domotique. D’autres s’en servent aussi pour assurer une meilleure sécurisation des systèmes industriels. C’est en ce sens que les experts affirment que l’avènement de l’API et de l’APS augure une nouvelle ère dans les secteurs domotique et industriel.

Les composants essentiels d’un automate industriel

Des liaisons BUS permettent de rattacher la mémoire de l’automate au microprocesseur et à l’interface. Retenez que le microprocesseur connecte simultanément et de façon logique la temporisation, les tâches de calcul et de comptage. Il est certes vrai que des fonctionnements spécifiques aux automates existent. Ceux-ci peuvent être synchrones ou asynchrones. Cependant, les entrées et les sorties des automates programmables sont pour la plupart synchrones.

Pour faire suite à la variation d’une entrée, le temps de réponse oscille entre un et deux temps de cycle. Bon à savoir, la durée d’un cycle varie entre cinq et quinze millisecondes. D’où l’efficacité reconnue à cet appareil. L’automate programmable industriel est constitué de deux mémoires. La première, c’est la mémoire programme. Son autre appellation est mémoire ROM ou mémoire morte. Elle ne s’utilise que pour la lecture.

La seconde, c’est la mémoire RAM ou mémoire vive. Son utilisation correspond aussi bien au mode écriture qu’au mode lecture. En outre, son intégration dans les processus d’entrée et de sortie d’informations est effective. C’est cette mémoire qui effectue le calcul des valeurs comprises entre zéro et un, puis les transfère vers les sorties après les avoir mémorisées.

Un automate programmable industriel comporte de nombreux avantages. Sa réactivité et sa capacité à obéir avec promptitude aux informations reçues des capteurs sont deux gros avantages qu’offre ce dispositif. En plus de sa solidité, l’équipement offre une grande résistance aux vibrations, aux variations de température et aux coupures d’énergie.

Par ailleurs, la facilité de maintenance et la rapidité dans le redémarrage sont d’autres avantages de cet outil. Vu sous cet angle, le fonctionnement de cet appareil est possible sous n’importe quelle latitude ou environnement. Ni la pollution ni les parasites électromagnétiques ne peuvent empêcher son fonctionnement. Que ce soient les contraintes sanitaires ou les exigences de la mondialisation, l’automate industriel s’adapte parfaitement à ces différents environnements.

L’apport des automates programmables dans l’univers de la Smart Home

Un automate programmable est conçu pour remplir diverses fonctions dans une maison connectée. Il s’agit d’une évolution comportant non seulement des enjeux, mais aussi des opportunités pour les entreprises qui opèrent dans ce secteur. La présence de plus en plus croissante d’objets connectés a conduit à une évolution des attentes des utilisateurs. Désormais, leur souhait concerne la prise en compte du pilotage à distance des équipements industriels ou électroménagers.

La réponse à cette demande impose aux fabricants et aux constructeurs de repenser et de transformer leurs produits. Dans le secteur immobilier, l’on constate que les installations présentes dans les immeubles sont de moins en moins isolées. La tendance est désormais à la mise en place d’un réseau central auquel sont reliés tous les équipements présents dans les bâtiments.

Dans une maison ou un appartement connecté, vous pouvez tout piloter à distance à l’aide de votre smartphone. Parmi les commandes possibles, figurent en bonne place l’augmentation ou la diminution du chauffage, l’ouverture ou la fermeture des volets, la surveillance de votre consommation électrique, l’extinction de vos lumières, etc.

Cependant, de nos jours, les bâtiments intelligents ne sont plus uniquement axés sur la mise en place d’un système domotique. La connexion des systèmes collectifs des immeubles et notamment des besoins communs est désormais une réalité. Les ascenseurs et le système de chauffage sont quelques-uns des éléments pris en compte dans cette approche.

Il est certes vrai que les résidences sont les plus concernées par cette tendance, mais on en trouve également dans les hôpitaux, les hôtels, les bureaux et les centres commerciaux.

Partager
A propos de l'auteur