ARM et IBM proposent un kit pour prototyper des objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le fabricant de puces ARM et IBM, spécialiste des technologies réseau ont annoncé une alliance visant à distribuer un kit de prototypage rapide d’objets connectés à internet.

Baptisé Ethernet IoT Starter Kit, ce produit proposé par ARM en partenariat avec l’IoT Foundation d’IBM pourra faire remonter ses données vers le PaaS BlueMix, afin de faciliter la mise au point d’un prototype d’objet connecté.

ARM-ethernet-starter-kit

Un kit de prototypage rapide :

Composé d’une carte dotée d’un micro-contrôleur Freescale K64F Kinetis et un processeur Cortex M4 d’ARM, d’une connexion Ethernet et de différents capteurs, l’mbed IoT Starter Kit d’ARM pourra donc accéder aux outils de développement de BlueMix (IBM) pour élaborer des des tests d’objets connectés fonctionnels. Les données recueillies par les capteurs (dont un accéléromètre et un capteur de température et des potentiomètres) pourront être gérées à partir du cloud d’IBM.

Le kit s’adresse en priorité à des utilisateurs qui ne sont pas familiers du développement d’objets connectés. Le programme les guide donc dans la réalisation des bases, dont la connexion à BlueMix. Le kit contient une carte équipée d’une connexion Ethernet, d’un écran LCD 128 x 32, de 256 Ko de RAM et 1 Mo de stockage flash, ainsi qu’un microphone et un joystick 5 voies.

arm-ethernet-kit-bluemix-ibm

Un marché qui explose :

Le marché des objets connectées, qui va des capteurs météorologiques aux accessoires de santé, se développe à grande vitesse et les entreprises seront les premiers clients de ces produits. Actuellement, on estime à 1,2 milliard de dispositifs le parc d’objets connectés actuellement en circulation, mais celui-ci pourrait bondir à 4,5 milliards d’ici 5 ans. Néanmoins, ce marché est actuellement fragmenté entre différents types de matériels, systèmes opératoires et la guerre des standards de communication bat son plein entre les différents consortium. Avec leur kit de prototypage rapide, ARM et IBM veulent simplifier le processus de création d’un objet connecté et aider les entreprises à se positionner plus rapidement sur ce marché en plein essor.

Pour les entreprises, les bénéfices économiques de l’adoption de l’internet des objets sont importants. Ils peuvent atteindre plusieurs milliards d’euros. Ainsi, selon Accenture, l’internet des objets génèrera $1.500 milliards pour l’économie mondiale en 2030. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page officielle du projet.

Via

Partager
A propos de l'auteur