[MWC] Archos présente les premières connexions PicoWAN

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au Mobile World Congress 2016, Archos présentait cette semaine les premières connexions de PicoWAN, son réseau de communication pour objets connectés basé sur la technologie LoRa.
Il semble que 2016 soit l’année du renouveau pour Archos, qui présente cette année au Mobile World Congress de Barcelone de nouveaux terminaux mobiles ainsi que le premier prototype fonctionnel de PicoWAN, son réseau atomisé dédié aux objets connectés.

Archos montre PicoWAN au MWC

Au Mobile World Congress 2016 –qui se tient cette semaine à Barcelone–, Archos est venu tenir une promesse : celle du lancement de son ‘réseau IoT’ au MWC. Certes ce dernier n’est pas encore près pour le déploiement massif, qui interviendra probablement en fin d’année 2016.
archos-picoWAN-mwc16-3
Mais l’essentiel est là : la prise PicoWAN fonctionne et permet de relier les objets connectés wearables ou de la maison par une combinaison de technologies radio LoRa et l’internet sans-fil via WiFi.
Nous avons pu profiter d’une démonstration illustrant les premiers tests opérés par les équipes de R&D d’Archos, en Allemagne et à Paris.
archos-picoWAN-mwc16-5

Fonctionnement de PicoWAN

Avant la fin de l’année 2016, Archos prévoit de déployer un parc national (puis international) de pico-passerelles utilisant la technologie LoRa pour faire communiquer les objets connectés entre eux au travers du réseau.
Ces émetteurs/récepteurs locaux fonctionneront sur les mêmes fréquences libres que les grosses antennes (base-stations) utilisées par Bouygues et Orange (en LoRa), Sigfox ou Qowisio.
Mais plutôt que de déployer des réseaux équivalents à ceux mis en oeuvre par ces acteurs, Archos souhaite installer ses passerelles à l’intérieur des bâtiments pour adresser les applications ‘Deep Indoor’.
archos-picoWAN-mwc16-2
Moins puissantes, il faudra environ 5 fois plus d’antennes chez Archos, mais leur coût radicalement inférieur ne semble pas être une barrière selon Henri Crohas, fondateur du groupe :

« Cette pico-passerelle installée chez vous, qu’on connecte à internet par WiFi ou Ethernet, peut couvrir les besoins de centaines d’objets connectés en usages intensifs et ce sur des kilomètres à la ronde. »

La prise de courant PicoWAN se charge de collecter les informations auprès d’objets connectés en radio, puis transmets ces données par le réseau internet traditionnel jusqu’à un cloud de stockage, opéré soit par Archos (pour ses objets) soit par un fabricant tiers ayant bâti son application compatible.

Le modèle économique

Jusqu’ici, le modèle économique de l’offre PicoWAN reste incertain.
Si les premières annonces (en 2015) prévoyaient un revenue-sharing généralisé, il semble plutôt que le partage des revenus à proportion de l’usage de chaque prise connectée sera réservé au B2B.
Si les particuliers devraient se contenter de profiter d’un capteur longue-distance à faible consommation pour une fraction du prix des équivalents GSM, Archos imagine déjà qu’il faudra une carotte pour les pros.

Les partenaires ayant choisi PicoWAN et souhaitant proposer leurs produits en bundle avec une prise connectée PicoWAN se verront probablement récompensé financièrement en fonction du traffic assumé par les points d’accès au réseau qu’ils ont contribué à mettre en service.
Cela nous semble assez honnête intellectuellement et en phase avec la logique d’Archos, qui souhaite profiter du fonctionnement atomisé de son réseau pour déployer massivement ses antennes PicoWAN avec un coût d’infrastructure très faible.
PicoWAN_Pico-Passerelle

Disponibilité et prix

Fabriquées à bas-coût, la prise PicoWAN d’Archos sera d’abord distribuée gratuitement à partir de l’été 2016 pour amorcer le service.
Fin 2016, Archos proposer à la vente des objets connectés accompagnés de cet accessoire et ainsi déployer progressivement un réseau M2M au sein des plus grandes villes européennes, là où se concentrent l’essentiel des besoins selon Archos.
A ce stade seulement, Archos pourrait finalement être en mesure de proposer les tarifs de connexion les plus bas du marché : à partir de 0,50€ / objet connecté / an.

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: ARCHOS | Pearltrees

Laisser un commentaire