Apple Pay : des enseignes américaines veulent imposer CurrentC face au paiement NFC

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Apple Pay, le nouveau système de paiement mobile via NFC d’Apple, a commencé à s’étendre dans les boutiques physiques américaines depuis quelques jours… pour le plus grand plaisir des utilisateurs d’iPhone 6 et iPhone 6 Plus, les nouveaux smartphones de la marque à la pomme.

apple-pay

Si beaucoup de grandes enseignes se sont officiellement déclarées partenaires d’Apple pour proposer le système Apple Pay dès la première heure, il semble que ce ne soit pourtant pas le cas de tous… En effet, plusieurs enseignes nationales américaine ont officiellement déclaré leur opposition à Apple Pay en fin de semaine dernière. C’est notamment le cas du réseau de pharmacies Rite Aid mais surtout de CVS, une énorme chaîne de magasins de proximité aux Etats-Unis, qui a fait le choix de refuser les paiements par Apple Pay. Son principal concurrent, Wallgreen, est quant à lui un des partenaires d’Apple dans ce domaine.

Les bornes NFC désactivées :

Selon la presse américaine, les bornes NFC installées au sein des boutiques CVS ont été désactivées de sorte qu’elles ne puissent plus accepter les paiements mobiles dans leur ensemble, ce qui concerne également Google Wallet, le système concurrent. A la place, les vendeurs ont été briefés pour expliquer aux clients mécontents qu’ils doivent utiliser un mode de paiement alternatif : carte de crédit ou CurrentC, le “système maison“. Car c’est de cela qu’il s’agit…

apple-watch-pay

Faire émerger CurrentC aux dépends d’Apple Pay :

Car ces marques n’ont pas perdu la tête. La plupart de celles qui ont refusé Apple Pay font partie d’un joint-venture appelé MCX (Merchant Customer Exchange) et éditeur de l’application CurrentC, disponible en bêta sur l’Apple Store. CurrentC, officialisé au début du mois de Septembre offre une fonctionnalité de paiement via QRcode plutôt que d’imposer l’usage du NFC, qui impose parfois la mise à jour ou le remplacement des caisses enregistreuses. En pratique avec CurrentC, l’utilisateur devra déverrouiller son téléphone, lancer l’application mobile adéquate et viser le code 2D avec son mobile. Apple argue que toutes ces actions sont désormais totalement dépassées grâce à Apple Pay, puisqu’il fonctionne même depuis l’écran verrouillé de l’iPhone. Apple Pat est même disponible directement à partir de l’Apple Watch (ci-dessous), attendue au premier trimestre 2015.

apple-watch-pay-2

La bataille du paiement physique commence :

Pour les grandes enseignes qui l’encourage, CurrentC présente l’avantage de contourner complètement les organismes qui distribuent les cartes bancaires actuelles, comme Visa, Mastercard ou American Express. Ceux sont ces mêmes acteurs qui factures aux dites enseignes des frais de transactions à chaque fois que nous payons un achat en magasin… Avec CurrentC, le prélèvement se fait directement sur le compte du client et évite ainsi les frais en question.

Le système CurrentC permettra surtout aux enseignes partenaires de collecter davantage d’informations sur les utilisateurs et même de les partager entre les enseignes membres de MCX. A l’inverse, Apple ne va pas si loin avec Apple Pay : la transaction reste anonyme aux yeux du commerçant, ce qui n’est pas du gout de tous… Mais si Apple veut imposer Apple Pay dans son pays natal, il faudra nécessairement en passer par le groupe MCX, qui pèse 20% des dépenses en boutiques physiques aux USA et regroupe des enseignes de premier plan, dont : Walmart, Best Buy, Shell, Exxon, Dunkin’ Donuts, Target, Old Navy, Gap, etc.

sources : theverge.com / mashable.com

Partager
A propos de l'auteur