Apple abandonne ses plans de TV, mais accélère pour sa voiture électrique

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Apple, suspecté depuis des années de préparer une télévision connectée, aurait définitivement enterré cette idée. Mais la perspective d’un véhicule électrique siglé de la Pomme prend quant à elle de l’ampleur…

Depuis des années –à chaque Keynote en fait– la rumeur reprend de plus belle : Apple pourrait lancer sa propre télévision connectée, dotée de fonctionnalités inédites. Oui mais voilà, selon le Wall Street Journal, ce projet aurait été totalement mis de côté depuis 1 an déjà. Au profit du lancement de l’Apple Watch ? Certainement en partie… mais pas seulement.

keynote-apple

SmartTV d’Apple : c’est tout pour le moment…

Selon cette source, Apple n’arriverait pas à trouver des fonctionnalités suffisament intéressantes pour se lancer sur ce nouveau marché avec la garantie de faire un carton comme avec sa monte : 1 million de précommandes dès le 1er jour !

Plutôt que d’ouvrir un nouveau terrain de concurrence avec son meilleur ennemi Samsung, Apple plancherait désormais sur une WebTV. Mais la pomme serait toujours en discussions avec les diffuseurs afin de mettre sur pied un service en ligne qui permet aux téléspectateurs d’accéder aux contenus vidéos de grandes chaînes nationales et internationales contre une somme forfaitaire fixe. Un concurrent de Netflix ?

apple-store-nyc

La voiture électrique parmi les priorités :

En revanche, l’hypothèse d’une voiture électrique d’Apple continue de gagner en crédit chez les analystes et les fans de la marque. Cette semaine, Apple devrait répondre aux plaintes d’A123 Systems, un fabricant de batteries, qui accuse la pomme de débaucher ses employers (dont son CTO, Mujeeb Ijaz, chargé de développer des batteries haute-densité pour la Formule-1). Une pratique à laquelle s’adonnent Tesla et Apple depuis un moment déjà selon nos informations.

Dans la plainte déposée par cette société à l’encontre d’Apple, on apprend qu’Apple est actuellement en train de développer une énorme division de confection de batteries électriques haute-performances. Apple était également en contacts avancés avec la société autrichienne Magna Steyr, avant que Samsung ne la rachète sous son nez.

Porsche-carplay-connect-apple-watch-1

Selon A123, Apple aurait ainsi débauché des dizaines d’employés en provenance de Toshiba, LG, Samsung, ou encore Panasonic (qui fabrique les batteries de Tesla en attendant la Gigafactory). En plus de ces nouvelles embauches au profile spécifique, Apple aurait intensifié sa présence à Cork en Irelande, où Apple construit son campus européen : nouvelles usines et bureaux sont au programme. Au passage, une offre d’embauche pour ces bureaux recherche un expert de la supply chain dans le secteur automobile.

Enfin, le CEO de Fiat a récemment déclaré qu’Apple s’intéressait de prêt à l’opportunité d’entrer sur le marché automobile… si lui le dit, il est bien placé pour comprendre les enjeux d’une guerre entre Google, Tesla et Apple dans le secteur automobile.

Partager
A propos de l'auteur