Apple met les produits Nest de Google à la porte de ses Apple Stores

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans la guerre qui oppose les géants du web sur le terrain de l’internet des objets, tous les coups sont permis semble-t-il : Apple a annoncé la semaine dernière qu’il retirait les produits Nest de Google de ses magasins Apple Stores.

Officiellement, Apple déclare vouloir “faire de la place sur ses étagères à des objets connectés plus intelligents“. Mais difficile de ne pas voir dans cette pique à l’encontre des produits de Google une énième péripétie de la guerre qui oppose les géants du web sur le terrain de l’internet des objets.

apple-store-2

Apple soutenait Nest (…avant)

Toujours est-il qu’Apple a purement et simplement décidé de déréférencer les objets connectés Nest des rayons de ses Apple Store aux Etats-Unis. Pour l’instant la mesure ne semble pas concerner l’Europe. Fondée par un ancien employé, Tony Fadell, Apple a soutenu la croissance de Nest depuis le départ et beaucoup d’analystes pensaient que la firme à la pomme finirait un jour ou l’autre par racheter la startup spécialisée dans le Smart Home. Mais c’est Google qui s’est montré le plus prompt, en rachetant Nest pour $3,2 milliards en Janvier 2014.

Disparition des produits Nest

Depuis quelques jours, on ne pouvait plus accéder non plus à la page du thermostat Nest en tapant ‘Nest’ dans le moteur de recherche du site marchand d’Apple. A la place, on se voyait rediriger vers les produits compatibles avec le protocole HomeKit d’Apple, comme le thermostat connecté Ecobee 3.

nest-thermostat-programmable-connecte

Une sortie temporaire des gammes

Il semble que tous les produits Nest ne seront pas forcément concernés par cette forme de rétention. Nest continue de son coté à indiquer que ses produits sont disponibles via le réseau de distribution d’Apple, sans parler spécifiquement du sort réservé à son thermostat connecté. La Nest Cam (que nous testons actuellement) et la nouvelle version du détecteur de fumée Nest Protect pourraient donc être épargnés. De son coté, Google a annoncé son concurrent d’HomeKit, baptisé Brillo, qui espère permettre d’interconnecter l’ensemble des objets connectés de la maison.

Par le passé, Apple avait déjà procédé au retrait des objets connectés de Jawbone et Fitbit peu de temps avant le lancement de l’Apple Watch, avant finalement de réintégrer ces trackers d’activité à sa gamme quelques semaines plus tard.

Via

Partager
A propos de l'auteur