Apple va produire une partie des AirPods en dehors de Chine

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon un rapport, Apple devrait faire produire une partie de ses AirPods au Vietnam et se prépare aussi à une baisse de la demande de produit le forçant à prendre de nouvelles orientations.

Apple est confronté d’une part à une baisse de la demande de ses produits du fait de l’épidémie de Coronavirus mais aussi des pressions mises par Donald Trump sur les importations chinoises. Aussi, le géant américain serait contraint de modifier sa stratégie pour s’adapter à la situation actuelle. Ce serait la production d’AirPods qui serait visée dans un premier temps si l’on en croit un rapport. Explications et implications…

AirPods Apple production au Vietnam

Vers un tiers de la production d’AirPods au Vietnam

C’est le rapport Nikkei Asian Review qui précise l’orientation que devrait prendre la firme de Cupertino pour s’adapter à la situation actuelle. L’idée est d’avoir un objectif de production d’un tiers de ses écouteurs sans fil classiques au Vietnam ce qui représenterait tout de même des millions de produits. Selon le rapport : « Environ 3 à 4 millions d’unités, soit environ 30% de la production totale d’AirPods classiques ce trimestre, seront Made in Vietnam ». La délocalisation ne concernerait pas, pour le moment, la version Pro des écouteurs de la marque à la pomme.

Le document précise que la production en masse d’AirPods au Vietnam aurait débuté dès le mois de mars. Le rapport ajoute que « Les responsables vietnamiens ont même accordé des permis spéciaux pour un assembleur clé d’Apple AirPods pour aider l’entreprise à faire venir des ingénieurs dans le pays pour une production en douceur pendant les fermetures ». Notez que le pays asiatique a commencé à assouplir certaines mesures de quarantaine dès le mois d’avril.

AirPods Apple Vietnam

Ne plus dépendre que de la Chine et des caprices de Trump

Nos confrères américains du magazine en Ligne spécialisé dans les produits et les actualités Apple, « 9TO5Mac », pensent qu’il y a probablement trois facteurs ayant motivé la décision de la firme de Cupertino de délocaliser une partie de la production d’AirPods en dehors de Chine. Tout d’abord, l’entreprise souhaiterait ne plus être aussi dépendante de la Chine. La multinationale américaine préfère effectivement travailler avec plusieurs fournisseurs et assembleurs afin de réduire les risques mais aussi afin d’obtenir un meilleur potentiel de négociation des tarifs.

L’épidémie de Coronavirus qui a tout d’abord frappé la Chine montre, par ailleurs, qu’il est délicat de ne dépendre que d’un seul pays. Enfin, autre motif ayant sans doute justifié la décision de la marque à la pomme de délocaliser une partie de sa production d’AirPods, est la politique agressive menée par Donald Trump face à l’empire du milieu. Le président américain évoque effectivement son envie de « punir » la Chine pour sa gestion de l’épidémie en augmentant les tarifs douaniers sur les produits estampillés « Made in China ».

Via

Partager

A propos de l'auteur

Journaliste passionné de nouvelles technologies et d'innovations. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde dans les années à venir. Le champ des possibles est incroyable et reste à découvrir.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest