McLaren : Apple en discussions pour racheter la firme automobile

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Apple étudie le rachat de McLaren, fabricant britannique de voiture de sport et écurie de Formule 1. Un tel rapprochement viendrait confirmer la volonté d’Apple de jouer un rôle prépondérant dans le secteur automobile. McLaren a démenti.
Pour accélérer ses projets automobiles, Apple cherche du renfort auprès des groupes les plus experts du secteur.
Selon la presse américaine dont le Financial Times, le groupe fondé par Steve Jobs se pencherait sur la possibilité d‘entrer au capital de McLaren, fabricant britannique de voitures de sport et concurrent de premier plan dans le championnat de Formule 1.
mclaren-apple-supercar-3
Parallèlement, Apple discuterait aussi du rachat de la startup californienne Lit Motors, qui travaille sur un véhicule électrique à deux roues et dont plusieurs ingénieurs ont déjà été débauchés par Apple.

Le rachat de McLaren

Positionné sur le créneau du luxe, la firme britannique McLaren a produit 1654 véhicules l’an dernier et réalisé un chiffre d’affaires de 523 millions d’euros. C’est modeste en comparaison des résultats faramineux d’Apple, mais le constructeur automobile peut surtout se targuer d’une image de marque à la pointe de la sportivité.
Celle-ci est notamment héritée de son écurie de Formule 1, qui ont permis de faire rayonner la marque hors des circuits : les voitures ‘routières de McLaren sont vendues entre 160.000 et 340.000€ en France, selon Auto Plus.
Depuis 2 ans, McLaren travaillerait également à l’élaboration de voitures autonomes, notamment en focalisant son expertise et les efforts de ses ingénieux sur la fabrication de systèmes informatiques intégrés aux véhicules développés.

Pour Appel, investir dans McLaren permettrait d’avoir accès à l’expertise des ingénieurs de la firme et aux technologies de pointe développées depuis plusieurs années au sein du centre de recherche chargé d’innover dans la Formule 1.
Le Financial Times évoque une valorisation du groupe McLaren, détenu par Ron Denis et un fond souverain, entre 1,2 et 1,7 milliard d’euros. Mais le constructeur britannique assure qu’aucune discussion n’est en cours avec Apple.

Une Apple Car 2020

Les rumeurs d’un rapprochement avec McLaren sont le signe pour Apple qu’une accélération de ses activités sur le secteur automobile est en cours. Sur ce créneau, Apple retrouvera ses meilleurs ennemis : Google, Uber et Tesla.

Depuis plusieurs mois, de sérieux indices laissent penser qu’Apple va s’orienter vers le développement de véhicules autonomes, notamment la location d’un terrain militaire dédié aux expérimentations. La GoMentum Station, servirait aux phases de tests avancés conduites par l’équipe de Jack Hall, le responsable du programme véhicule autonome du projet Titan, qui rassemble 600 personnes depuis 1 an.
Plusieurs grands noms du secteur automobile ont été recrutés par la Pomme pour mener ce projet à son terme, dont Doug Betts, l’ancien responsable des produits chez Fiat Chrysler, ou Dan Dodge, un expert des systèmes d’exploitation dédiés à l’automobile.
Apple a également investi 1 milliard de dollars dans l’équivalent chinois d’Uber.

images : 1234

Partager
A propos de l'auteur