Apple Store : Fitbit se fait exclure du réseau de distribution d’Apple

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon Recode et depuis 3 semaines, Apple avait manifesté son intention d’exclure les produits Fitbit des linéaires de ses Apple Store, ainsi que de son site de vente en ligne. Cette mesure était interprétée comme beaucoup comme des représailles après que Fitbit ait clairement annoncé qu’il n’avait pas l’intention d’intégrer le programme HealthKit, introduit avec iOS8 et les nouveaux iPhone 6 & 6 Plus.

apple tim cook

Que veut Apple ?

Difficile de voir une autre explication à la décision d’Apple puisqu’en effet, les Apple Store continueront de proposer des bracelets connectés de la marque Jawbone ou des Fuelband de Nike, les principaux concurrents de Fitbit. La concurrence au sein du marché des trackers d’activité pourrait ainsi être chamboulée si Apple met ses menaces à exécution. Il est vrai que contrairement à Fitbit, Jawbone et Nike ont immédiatement soutenu HealthKit et annoncé qu’ils travailleraient en collaboration avec les équipes d’Apple pour intégrer ce nouveau SDK à leurs applications respectives. Si la firme de Cupertino n’a pas tenu bon d’expliquer son geste, on voit mal comment il pourrait en être différemment. Un coup de pression sur le terrain commercial ou un grand ménage pour l’arrivée de l’Apple Watch (au printemps).. nul ne le sait vraiment.

En fait, il existe un précédent notable en la matière : lorsque Apple a racheté Beats, fabricant des célèbres casques audio, le géant américain avait au passage retiré tous les produits concurrents de la marque Bose de ses magasins. Cet évènement était intervenu après que Bose, dans le cadre de son contrat d’exclusivité avec la NFL (la ligue de foot américain), avait introduit une clause interdisant aux joueurs de se montrer avec des casques de la marque Beats.

fitbit-surge-sport

Fitbit banni de la distribution d’Apple :

En juin dernier, Tim Cook présentait en effet les produits de Fitbit comme de bons exemples d’objets connectés parfaitement compatibles avec l’application Health, développée par Apple pour centraliser les données de santé des utilisateurs d’appareils fonctionnant sous iOS.

Re/Code semble désormais certain que la menace est passée à exécution. Pour preuve : les produits Fitbit ne sont plus disponibles sur l’Apple Store en ligne. Apple ne bluffait donc pas et l’adoption d’HealthKit par les fabricants d’objets connectés semble désormais fortement recommandée pour bénéficier de l’aura procurée par la présence de leurs produits sur les étatères des Apple Stores. On y retrouvera prochainement le Up3 de Jawbone mais donc pas le Fitbit Charge & Charge HR, nouveaux fleurons du récent banni.

sources : ReCode / igen.fr

Partager
A propos de l'auteur