Anywhere Weather, la station météo connectée par Oregon

Pinterest LinkedIn Tumblr +

S’il y a bien un segment des objets connectés qui est encore peu exploité, c’est bien celui des stations météo. Il existe de nombreux modèles dans le commerce mais très peu sont connectés à nos smartphones ou tablettes. Citons tout de même le petit français Netatmo qui propose une station météo performante au design réussi. Mais cela devrait prochainement bouger avec l’arrivée d’Oregon Scientific, une société américaine spécialisée dans les stations météo, qui vient d’annoncer une nouvelle gamme de produits : Anywhere Weather. Analysons tout ça de plus près.

Anywhere Weather, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une gamme de produits météorologiques composée de nombreux accessoires dont un capteur de température et d’humidité, un capteur de précipitation et une sonde pour mesurer la vitesse et la direction du vent. Tous ces objets se connectent à internet via un hub spécifique (comprenez un boitier à connecter à internet chez vous) qui va collecter les informations enregistrées et les envoyer sur les serveurs d’Oregon dans le but de les rendre consultables depuis un navigateur internet mais également des applications pour smartphones et tablettes Android – iOS. Par la suite, il vous sera possible de vous connecter aux stations des autres utilisateurs pour avoir la météo aux quatre coins de la planète.

A noter qu’Oregon propose de nombreux autres accessoires comme des capteurs solaires, des sondes pour piscines ou des sondes UV qui peuvent également venir compléter les capteurs cités précédemment.

Anywhere Weather dans la réalité, ça donne quoi ?

Alors que Netatmo se concentre plus sur la qualité de l’air et de l’environnement, Oregon propose une solution plus complète mais exclusivement focalisée sur les données météo. Il suffit donc de connecter le matériel au hub fourni pour avoir un petit laboratoire météo à la maison. Cependant, a-t-on réellement besoin de connaitre la vitesse du vent ou alors la mesure des dernières précipitations (15mm par exemple) ? Pas vraiment. Ces données sont très utiles mais n’intéresseront que peu d’utilisateurs au final.

Autre point négatif des systèmes d’Oregon : le design ! Contrairement à Netatmo qui propose un design dans la lignée des produits Apple, Oregon propose des produits au design peu soigné. Mais bon, le principal n’est-il pas d’avoir les informations ?

Oregon annonce la possibilité de connecter jusqu’à 8 capteurs de température au sein d’un même foyer. Une bonne solution pour contrôler la température de plusieurs pièces chez vous. Le tout sera alors consultable depuis une application qui se contente d’afficher les données en temps réel ainsi qu’un historique. Un système d’alerte en cas de mauvais temps est également paramétrable mais est-ce vraiment utile ? Un tour sur une application météo ou un coup d’œil dehors suffit pour savoir s’il va pleuvoir ou non.

En conclusion

Avec Anywhere Weather, Oregon pénètre par la grande porte dans l’univers des objets connectés. Cependant, il ne faudra pas avoir d’oursins dans les poches pour s’équiper car le kit de base est commercialisé à 129.90€ et les prix s’envolent au fur et à mesure que vous ajoutez des accessoires (près de 460€ pour 8 capteurs de température, un anémomètre et une sonde de précipitation). Il est donc question d’une solution complète de météorologie qui se veut grand public mais s’adresse finalement à des passionnés de collecte d’informations ou de météo. Peu de gens seront intéressés par la vitesse précise du vent ou le taux de précipitation de la nuit passée. De plus, le design des produits en déroutera plus d’un. A réserver donc aux passionnés ou tout simplement ceux qui cherchent des solutions de monitoring et de quantified self météo. Attendons tout de même de voir la réponse de la concurrence, qui rappelons le, est quasi inexistante à l’heure actuelle.

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pour infos les modules Netatmo coutent très chers également, 69€ pièce…donc au final l’argument du prix n’est ici pas justifié. De plus, tout comme chez Netatmo, le kit de base d’Oregon est sans pluviomètre ni anémomètre et pour moins chers que chez Netatmo. Pour finir, Netatmo à sorti un pluviomètre et bientôt un anémomètre pour pouvoir satisfaire les demandes de nombreux utilisateurs pour qui connaitre la vitesse du vent et la quantité des précipitations tombées est important…comme quoi l’objectivité de certains commentaire n’est pas tjs de mise…
    https://twitter.com/netatmo/status/431483736128237568