Android M : Google veut intégrer Android Auto nativement aux voitures

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis l’annonce officielle d’Android Auto, Google n’avait pas donné beaucoup de nouvelles de son système embarqué, destiné à intégrer l’univers d’Android au sein des tableaux de bords de nos véhicules. Mais Google a de bien plus grandes ambitions que la réplication des interfaces de son système d’exploitation open-source.

Depuis plusieurs semaines, Google publie des vidéos explications ou de démonstrations du fonctionnement d’Android Auto, concurrent direct du CarPlay d’Apple. Dernièrement, on a pu apercevoir son fonctionnement au sein d’une Kia Soul ou d’une Hyundai Sonata.

Android-auto-google-smartcar-1

Une version autonome d’Android Auto ?

Mais Google a d’autres plans : se passer du smartphone pour installer directement Android Auto au sein de votre véhicule. Selon les médias américains, Google est progressivement en train d’introduire de nouvelles fonctionnalités (nouvelles 2APIs) et de poser les bases d’une version d’Android Auto qui serait intégrée directement au système d’exploitation des voitures connectées. Cela permettrait notamment de se connecter à internet sans même appairer son smartphone à son véhicule.

Les services web embarqués à bord des futures voitures particulières causent cependant de nombreux questionnement concernant la paternité des données recueillies et leur impact sur le principe d’assurance collective obligatoire.

Android-Auto-Google-3

Le futur d’Android Auto :

Android Auto pourrait ainsi se comporter comme un système d’exploitation à part entière, toujours open-source (partiellement), pour équiper les véhicules de près de 30 marques partenaires de Google sur ce sujet. Cette version améliorée, baptisée Android M, pourrait intégrer Google Maps et tous les services de musique en ligne d’après un rapport de Reuters. Le lancement commercial d’Android M au sein de véhicules neufs pourrait intervenir entre la fin 2015 et le début de l’année 2016.

Même si le succès des derniers iPhone pourrait créer quelques problèmes à Google pour imposer Android Auto au départ, le pari de Google de se passer d’un smartphone et d’intégrer directement Android M au sein de l’OS des véhicules pourrait représenter de substantielles économies pour les constructeurs, et ainsi permettre à Android de remporter la bataille. En effet, certains constructeurs ont déjà entrepris la création de systèmes maison, comme Renault R-link ou chez Peugeot (vidéo).

Via

Partager
A propos de l'auteur