Android 5.0 Lollipop se déploie progressivement sur la gamme Nexus

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Google vient de mettre en ligne les images système permettant d’installer Android 5.0 « Lollipop » sur les Nexus 5, Nexus 7 et Nexus 10. Les impatients peuvent donc désormais mettre à jour leurs appareils sans attendre la distribution OTA (Over The Air, c’est à dire sans-fil).

Avec finalement quelques jours de retard sur le calendrier initial en raison de la découverte d’un bug tardif, Google a mis en ligne mercredi soir les images de restauration système permettant d’installer Android 5.0 « Lollipop » sur trois de ses terminaux mobiles, les Nexus 5, Nexus 7 (2013 WiFi) et Nexus 10. Pour peu qu’on soit prêt à procéder à une installation manuelle, il est donc possible de mettre à jour son appareil sans attendre la mise à disposition générale.

Android-5.0-Lollipop

Android 5.0 sera par la suite distribué plus largement sur les terminaux Nexus, via une mise à jour automatique. Sony, HTC ou Motorola ont également annoncé qu’ils proposeraient cette nouvelle version d’Android sur certains de leurs appareils.

Présentation d’Android 5 :

Android 5.0 Lollipop commence à être déployé officiellement sur la gamme Nexus mais les développeurs peuvent déjà en profiter depuis quelques semaines notamment pour remonter certains bugs et anomalies. Il semble désormais stable et prêt à être déployé auprès des millions d’utilisateurs de smartphones sous Android.

Android-5-lollipop

Cette semaine, la version finale d’Android 5, dite Lollipop, a été rendue disponible et peut donc désormais être installée sur les smartphones et tablettes de la gamme Nexus de google : les Nexus 5, 7 & 10. Par la suite, Android 5 devrait également influencer Android Wear, dont une nouvelle version se mettra également en place prochainement. Il semblerait au passage que la nouvelle fonction de chiffrement de l’OS réduit considérablement les performances du smartphone (d’après Jérémy Champ, un développeur qui a pu essayer Lollipop en avance). Le ralentissement du Nexus 5 par exemple, serait de l’ordre de 20 à 25% pour la navigation web, la prise de photo ou l’enregistrement de vidéos.

Caractéristiques d’Android 5 Lollipop :

En plus de la généralisation du Material Design (censé être totalement responsive pour correspondre à n’importe quelles taille et définition d’écrancomme sur YouTube et Gmail, la gestion du multitâches devrait être entièrement revue dans ce nouveau style, de même que les notifications. Elles bénéficieront désormais d’un affichage sur l’écran de verrouillage ou sous-forme de pop-up afin que l’utilisateur puisse directement interagir avec les notifications, comme la réponse immédiate à un SMS reçu par exemple.

android-5.0-lollipop-notifications

Autonomie :

Selon Google, Android 5.0 Lollipop devrait améliorer l’autonomie des terminaux, notamment grâce à un nouveau mode d’économie d’énergie qui devrait permettre de rajouter 90 minutes d’autonomie supplémentaire à un Nexus 5. grâce à différents paramètres dont la réduction de la fréquence du processeur, et du rafraichissement de l’écran et de sa luminosité ainsi que la désactivation des réseaux mobiles en arrière-plan.

Sécurité revue :

Coté sécurité, Android 5.0 Lollipop généralise le chiffrement des données sur tous les terminaux, pratique pour protéger ses données personnelles en cas de vol ou de perte du téléphone (mais cause des ralentissements). Pour se conformer à la loi de certains pays, un Kill Switch devrait aussi être généralisé ; Google propose sa propre solution : en cas de tentative de réinitialisation d’un appareil, l’utilisateur devra saisir les identifiants liés à l’appareil, une sécurité supplémentaire. La fonction Android Smart Lock permettra aussi d’appairer son appareil avec un objet connecté fonctionnant sous Android Wear ou Android Auto et permettant un déverrouillage automatique.

android-5-lollipop2

Performances en hausse :

Les performances d’Android 5.0 Lollipop devraient globalement progresser vis-à-vis de la version 4.0, grâce à différentes technologies et fonctionnalités dont la machine virtuelle ART, qui prendra la place de Dalvik : son fonctionnement AOT (Ahead Of Time) remplace le fonctionnement JIT (Just In Time) de Dalvik. C‘est un peu technique, mais c’est mieux en somme puisque les applications prendront un peu plus de temps à installer mais leur lancement et leur exécution devraient être plus rapides.

sources : android.comphonandroid / image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur