Amazon plancherait sur des accessoires domotique connecté

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après l’annonce de résultats décevants au 3ème trimestre 2014, Amazon semble avoir décidé de miser sur le hardware pour relancer sa marche en avant. Même si le Fire Phone, son smartphone avec écran 3D, n’a pas rencontré le succès attendu, Amazon compte bien continuer à creuser le sillon du matériel. Depuis quelques jours, les médias américains rapportent en effet que le Lab126, la cellule de R&D d’Amazon à qui l’on doit le dernier Kindle ou encore la Fire TV, va faire l’objet de nouveaux investissements. Ceux-ci devraient concerner des projets mêlant e-commerce et domotique.
Amazon injectera $55 millions dans sa division de recherche basée à Cupertino et Sunnyvale en Californie et a prévu d’augmenter les effectifs de 27% au cours des 5 prochaines années.  D’ici à 2019, le Lab126 comptera ainsi plus de 3 500 employés dédiés à la recherche.
amazon-bezos
Selon Reuters, Amazon pourrait ainsi développer une borne Wi-Fi à installer dans la cuisine, capable de scanner un code-barres pour ajouter un produit à sa liste de courses. Ce fonctionnement existe déjà avec le scanner Hiku ou le service Amazon Dash, un scanner lancé en Avril dernier.
Amazon plancherait également sur un projet visant à mettre au point des capteurs permettant à ses clients de connaitre avec précision le moment où il faut remplacer les filtres de l’air conditionné ou réviser ses appareils électro-ménagers. Pas certain donc qu’Amazon aille chasser sur les terres de Nest, propriété de Google, ou des futurs accessoires compatibles avec HomeKit d’Apple, mais le plus gros e-commerçant du monde montre clairement sa volonté de ne pas rester un acteur « en ligne » et de proposer lui aussi des relais de sa présence dans le monde physique. Pour cela, le marché de la domotique semble tout indiqué. Amazon aurait même commencé à nouer contact avec des développeurs tiers pour un projet secret dans ce domaine.

source : forbes

Partager
A propos de l'auteur