AllSeen Alliance : plus de 100 sociétés utilisent désormais AllJoyn

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’AllSeen Alliance est un consortium open-source qui s’attache à définir un framework autour de la technologie AllJoyn de Qualcomm, qui vise l’interconnexion des objets connectés au-delà de leurs formats propriétaires. Elle compte désormais 100 sociétés utilisatrices.

allseen-alliance-alljoyn

A l’origine développé par Qualcomm, qui a récemment investit $7 millions dans Qmetrics, la technologie AllJoyn a été reversée à la communauté open-source dans le cadre de la création de l’AllSeen Alliance en décembre 2013. Désormais, le consortium travaille exclusivement à la démocratisation d’AllJoyn pour accélérer le développement des objets connectés. Pour Liat Ben-Zur, Président de la AllSeen Alliance :

« aucune entreprise ne peut accomplir seule le niveau d’interopérabilité requis pour soutenir l’Internet des Objets dans les usages réels au quotidien. La forte présence de Microsoft dans les foyers par l’intermédiaire d’ordinateurs, tablettes, téléphones, plates-formes de jeu et leur capacité auprès des consommateurs, de l’entreprise, de l’éducation, et de l’automobile industrielles, est une occasion unique d’accélérer l’adoption de AllJoyn sur une très large offre de produits et de marchés verticaux ».

Présentation d’AllJoyn :

Ce travail semble avoir porté ses fruits puisque désormais, le consortium revendique 100 fabricants adhérents. En 2014, Microsoft avait rejoint l’Allseen Alliance, comme Cisco, Symantec, Panasonic, HTC, Sharp, Technicolor, Haier, Wirlpool, ou encore LG. Fort d’une centaine de membres, le groupe va donc peser de tout son poids pour imposer un standard dans la guerre des normes et des technologies qui se joue actuellement dans l’Internet des objets.

allseen-alliance-members

La plupart des membres actuels sont des mastodontes des produits électroniques, mais l’objectif est de faire communiquer plus généralement tous les appareils intelligents, peu importe la taille des acteurs. Ainsi, on retrouve par exemple le fabricant d’ampoules connectées LifX.

 Fonctionnement d’AllJoyn :

Désormais une solution ouverte, universelle et multi-marques, AllJoyn présente l’avantage d’être entièrement basée sur l’IP, une solution incontournable pour arriver à faire communiquer les objets connectés entre eux. Tous les produits peuvent ainsi être reliés à l’aide du WiFi, de l’Ethernet ou du CPL. Pour les autres protocoles de communication, on peut ajouter un pont ZigBee ou bluetooth afin de relier les autres objets connectés.

AllJoyn est basé sur une solution Linux et du langage Java et C. Cela permet notamment à AllJoyn d’être multi-plateformes et donc parfaitement compatible avec tous les OS principaux du marché, comme Android, iOS, Windows Phone, Linux, Arduino, etc. Enfin, AllJoyn permet de s’exonérer des APIs puisqu’elle est l’UPnP des objets connectés. Tout objet AllJoyn est ainsi capable d’être détecté automatiquement au sein du réseau local des autres objets connectés compatibles avec la norme de l’AllSeen Alliance.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur