Alchema, un objet connecté pour faire son vin à la maison ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alchema, une startup taïwanaise, développe un objet connecté permettant de faire son propre vin à la maison. Après 2 à 3 semaines de fermentation, un particulier pourrait-il déguster son propre vin ? C’est la promesse d’Alchema.
La startup Taïwanaise Alchema a développé un curieux objet connecté pour le marché du vin, en forte croissance en Asie. Difficile de convaincre les français de faire du vin chez eux pensez-vous… Mais cela a déjà marché avec la bière, alors pourquoi pas après tout…
En prenant le contrepied de la machine D-vine de 10 Vins, Alchema vous propose de choisir le type de cépage et la méthode d’élevage pour constituer votre vin sur mesure. De la même manière, Alchema promet qu’on pourra faire son cidre maison ou encore son propre hydromel…
mets-vins-fete-amis-1280x804
 
On pourra donc procéder à des assemblages mets & vins très facilement en fonction des plats cusinés ? Pas si facile.
Evidemment, le résultat ressemblera plus au beaujolais nouveau qu’à un grand cru classé, mais la startup pense que le marché est mûre pour ce type de produit, à la frontière entre la dégustation et l’éducation oenologique.
En pratique, n’escomptez pas devoir presser avec vos pieds nus dans le salon familial, il suffit simplement de verser les fruits sélectionnés, du sucre et de la levure dans la machine d’Alchema, pour que la fermentation commence.
On peut suivre l’avancement de cette étape à partir de l’application mobile pour iOS et Android et évidemment partager sur les réseaux sociaux l’invitation à déguster son Château LaPompe. Il faut tout de même 2 à 3 semaines de patience avant d’obtenir un vin, que la startup juge prêt à être dégusté !
vin-amis-famille-fete-1280x805
Alchema a participé à plusieurs compétitions de startups à Taiwan et remporté près de $100.000 pour donner vie à leur concept. Mais pour l’instant, l’idée s’arrête à une promesse sur papier !
Alchema prévoit de lancer son produit sur Kickstarter en février prochain. Et on sait que ce n’est pas un gage de réussite absolue, compte tenu des récentes déconvenues de produits financés par ce biais, comme la glacière Coolest Cooler ou même les drones Zano.

Wait & See donc…

Via – image : 1 / 2

Partager
A propos de l'auteur