E-Fan, l'avion électrique d'Airbus a réalisé une traversée de la Manche

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le 10 juillet, Airbus a réussi la traversée de la Manche à l’aide de son avion électrique E-Fan piloté par Didier Esteyne qui a décollé de Calais vers Lydd pour 45 minutes de vol.

Jeudi 10 Juillet 2015, l’avion électrique E-Fan d’Airbus est parvenu à accomplir une prouesse inédite. Quelques jours seulement après un vol réussi de Solar Impulse 2, c’est donc autour du premier avion électrique d’Airbus d’être placé sous les feux des projecteurs. L’E-Fan, c’est son nom, a décollé de la commune de Calais en France pour atterrir 45 minutes plus tard à Lydd en Angleterre, soit 74 kilomètres.

efan-airbus-avion-electrique

Le pilote Didier Esteyne dit avoir bénéficié de conditions de vol idéales pour sa traversée de la Manche :

“J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’eau, il faudrait peut-être en mettre un peu moins. (…) Il n’y a eu aucune turbulence, quelques bateaux. J’ai presque pu profiter du paysage.”

Cette tentative réussie, si elle n’est un exploit que pour les passionnés d’aéronautique, permet d’entrevoir l’obtention de crédits supplémentaires pour le développement d’appareils plus gros et plus perfectionnés. Les avions pourraient-ils un jour abandonner le kérozène au profit de l’électricité ? C’est possible. Mais pas dans les années à venir, car il reste beaucoup de travail de R&D.

airbus-efan-avion-electrique-1

L’E-Fan est quant à lui en développement depuis 2012. Plus de 100 ans après la première traversée de la Manche par Louis Blériot, ce premier avion propulsé à 100% par l’énergie électrique est constitué de fibres de carbone et animé par 2 moteurs électriques. Pour voler, l’E-Fan embarque pas mois de 60 batteries Lithium-ion Polymère de 250 V, la même technologie que celle utilisée par les drones de loisirs, la moto électrique Bolt ou les voitures de Tesla.

Actuellement, l’E-Fan d’Airbus pèse environ 600 kg et vol à une altitude de 3.500 pieds maximum. D’ici 2 ans, une version 2.0 de l’avion électrique devrait être produit en série et destiné aux écoles de pilotage. A partir de 2019, l’avion électrique E-Fan devrait être capable de transporter jusqu’à 4 passagers, et ce n’est que vers 2025 qu’on devrait être capable de créer de petits jets électriques. Le kérozène a donc encore de beaux jours devant lui 😉

Via

Partager
A propos de l'auteur