Adidas achète Runtastic, ses apps et ses objets connectés pour le sport

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’équipementier sportif Adidas annonce le rachat de Runtastic pour €220 millions, spécialiste des applications mobiles de sport et créateurs d’une gamme d’objets connectés.

Adidas annonce le rachat de Runtastic, éditeur de nombreuses applications dédiées au sport et à la santé connectée. La marque aux 3 bandes aurait déboursé environ 220 millions d’euros pour s’offrir ces applications très populaires, disponibles en 18 langues, dont Runtastic, Runtastic Me, Sleep Better… mais aussi une gamme d’objets connectés comme la balance connectée Libra, le tracker d’activité Orbit, etc.

runtastic-orbit

Jusqu’ici, Runtastic était déjà détenue à 50,1% par une filiale du groupe allemand Axel Springer. Pour renforcer son pole digital, Adidas n’hésite donc pas à mettre la main à la poche pour acquérir l’éditeur qui revendique près de 70 millions de membres actifs.

Dans son communiqué, le groupe Adidas a indiqué que cette acquisition allait lui permettre de communiquer avec les passionnés de fitness qui aiment partager leur expérience en ligne et sur les réseaux sociaux. Cette plateforme permettra aussi de relayer encore plus largement ses initiatives à destination des sportifs urbains, comme avec la course Boost Battle Run, un véritable succès à Paris et dans d’autres capitales du monde.

runtastic-orbit-pool

Même si Adidas dispose déja de ses propres applications (miCoach et Adidas Go notamment), le co-fondateur de Runtastic écrit qu’il n’a pas d’inquiétude quant à l’intégration des services et produits de Runtastic dans l’écosystème de l’équipementier sportif :

« Avec notre nouveau partenaire, nous avons trouvé la combinaison parfaite pour amener notre business à un niveau supérieur et mieux servir les membres de la communauté »

De son coté, Adidas parle d’une « convergence du sport, du numérique et des données dans un monde toujours connecté ».  Avec Runtastic, Adidas met aussi la main sur des accessoires plus ‘Lifestyle’ qui lui permettent d’adresser la cible des urbains actifs, à la recherche d’un outil de motivation, d’analyse du mode de vie et du sommeil.

runtastic-orbit-sleep-tracking

Plutôt ludique, l’application Runtastic propose par exemple de compter ses pompes en effleurant l’écran de son smartphone avec le bout du nez, ou d’estimer sa fréquence cardiaque grâce au capteur de l’appareil photo ou d’écouter de courtes histoires pour se distraire au cours de sa séance, immergé dans une musique d’ambiance.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Adidas achète Runtastic, ses apps et ses...