Acheter un scooter électrique d’occasion : tout ce qu’il faut savoir

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les deux-roues électriques attirent de plus en plus pour les nombreux avantages qu’ils présentent. Est-ce une bonne idée d’acheter un scooter électrique d’occasion ? Tout ce qu’il faut  savoir et vérifier.

L’intérêt d’un scooter électrique

Les avantages des scooters électriques sont nombreux. Ils sont silencieux, écologiques, ne nécessitent quasiment aucun entretien et ne coûtent presque rien au kilomètre. Des arguments qui ont convaincu de nombreuses personnes à franchir le pas de l’électrique. L’an dernier, ce sont plus de 16.000 scooters électriques neufs qui se sont vendus dans l’hexagone (50cc ou 125cc). Des chiffres en nette progression. Seul hic, ces deux-roues coûtent cher à l’achat malgré les différentes subventions qui peuvent être obtenues pour un tel investissement. Reste la solution de l’achat d’un scooter électrique d’occasion si votre budget ne permet pas l’achat d’un neuf.

Scooter électrique d'occasion questions à se poser

Acheter un scooter électrique d’occasion : une  bonne idée ?

Avant de commencer à chercher des scooters électriques d’occasion, il est important d’évaluer avec soin ses besoins. S’agit-il d’un usage urbain, semi-urbain ou en campagne ? De quelle autonomie avez-vous besoin ? Comment comptez-vous garder votre deux-roues ? Quelle puissance avez-vous besoin ? Comment allez-vous le recharger, etc. Il est important de se poser toutes ces questions, car ainsi vous saurez s’il s’agit d’une bonne idée ou pas. Si l’aspect écolo vous plaît, mais que vous comptez faire des voyages de plus de 100 km avec alors il ne s’agit peut-être pas de ce dont vous avez besoin.

Achat d’un scooter électrique d’occasion : ce qu’il faut contrôler

L’entretien d’un scooter électrique est quasi nul. Pas de bougies à remplacer, pas de vidanges régulières à réaliser, pas de courroie à changer, etc. Toutefois, certains paramètres sont à prendre en compte lors d’un achat de scooter électrique d’occasion. Voici ce qu’il faut contrôler lors de l’achat et les paramètres à prendre en considération pour ne pas déchanter plus tard.

Scooter électrique d'occasion contrôler

Vérifier le bon état général du deux-roues électrique d’occasion

C’est la première chose à réaliser. Vérifier en détail le bon état général du scooter électrique d’occasion. Vous pourrez ainsi en apprendre beaucoup sur la façon dont le propriétaire a entretenu son engin et comment il s’en est servi. Portez un soin particulier à la carrosserie, l’état du top-case, du tablier et de tous les détails du deux-roues.

Contrôler l’état des pneus, des suspensions et des freins

Il s’agit là des seuls éléments nécessitant un changement régulier sur un scooter électrique. Il est facile de contrôler l’état d’usure des pneus d’un deux-roues. Pour les freins et les suspensions, à moins d’être un expert, c’est plus délicat. N’hésitez pas à demander d’essayer le scooter pour vous faire une idée de l’état des freins et des suspensions. Si l’un de ces éléments est usé, vous pouvez jouer dessus pour demander un rabais, car il vous faudra sans doute les remplacer prochainement.

La batterie : l’élément le plus crucial sur un scooter électrique

La batterie et le moteur sont conçus pour durer longtemps, mais, si le scooter a déjà pas mal de kilomètres au compteur, c’est alors un élément à prendre vraiment en considération. En effet, changer une batterie et un moteur est ce qui coûte le plus cher sur un scooter électrique d’occasion. En moyenne, comptez entre 700 et 1.000 cycles de charge pour que la batterie et le moteur montrent des signes de fatigue.

Évaluer l’espérance de vie de la batterie

Cela dépend de la fréquence de charge, mais aussi du type de conduite de l’actuel propriétaire. Demandez donc si la personne rechargeait la batterie uniquement si elle était vide ou presque ou si la recharge était plus régulière. Interrogez aussi sur le style de conduite (tranquille ou pressée) et sur le type de trajets effectués (urbains, périurbain, embouteillages). Cela vous permettra d’évaluer combien de temps peuvent encore durer la batterie et le moteur.

Prendre en considération le temps de charge et l’autonomie

Il ne faut que quelques minutes pour faire le plein d’un scooter thermique. Pour un deux-roues électrique, le temps de charge est beaucoup plus long. Demandez donc combien de temps de charge est nécessaire pour avoir de nouveau une batterie pleine. L’autonomie de la batterie d’un scooter électrique est aussi un facteur à prendre en considération. Certaines n’offrent que 50 km d’autonomie d’autres passent allègrement les 100 km.

Demander si le scooter électrique d’occasion est toujours sous garantie

Les scooters électriques disposent généralement d’une garantie de 2 ans lors de l’achat neuf. Certains constructeurs proposent des extensions de garantie pouvant aller jusqu’à 5 ans. C’est donc un élément important à prendre en considération lors de l’achat d’occasion.

Vérifier le type d’entretien qui a été réalisé

Un scooter électrique est vendu avec un carnet d’entretien que remplissent les professionnels qui assurent l’entretien. Vous pouvez ainsi consulter si l’entretien a bien été réalisé et par qui. C’est aussi un facteur à ne pas négliger pour savoir si le scooter électrique d’occasion a été bien entretenu.

Quels documents exiger lors d’un achat d’occasion

L’achat d’un scooter électrique d’occasion passe aussi par une immatriculation comme n’importe quel autres scooter ou moto. Le revendeur devra donc vous remettre un certain nombre de documents qui vous permettront de réaliser ces démarches auprès de l’administration.

Scooter électrique d'occasion documents obligatoires

La carte grise ou certificat d’immatriculation indispensable

Il s’agit là de la pièce d’identité du scooter électrique d’occasion. Elle doit obligatoirement être remise à l’acheteur. Vérifiez bien qu’il s’agisse de l’identité du vendeur et que le numéro d’immatriculation correspond bien au deux-roues vendu.

Le certificat de cession obligatoire

Autre papier indispensable lors de l’achat d’un deux-roues électrique d’occasion, le certificat de cession. Ce document, qui peut être téléchargé en ligne et imprimé, doit être remplis avec soin et un exemplaire remis à l’acheteur et le second au vendeur. Il est requis pour faire une nouvelle carte grise et pour l’assurance.

Exigez un certificat de situation administrative

Aussi appelé certificat de non-gage, ce document, s’il est vierge, permet le transfert du véhicule. Si un motif d’opposition (véhicule volé, accidenté et dangereux, crédit non remboursé ou amende non réglée) apparaît alors la préfecture s’opposera à l’immatriculation jusqu’à ce que l’opposition soit levée. C’est au vendeur d’effectuer cette démarche et le document doit avoir moins de 15 jours pour être valable.

Le livret d’utilisation et le carnet d’entretien

Le livret d’utilisation ou notice est un document qui donne toutes les informations techniques sur le véhicule. Cela concerne le fonctionnement, l’entretien, mais aussi les réglages. Le carnet d’entretien montre, quant à lui, l’entretien qui a été réalisé sur le véhicule.

Acheter un scooter électrique d’occasion : ce qu’il faut penser et vérifier

Scooter électrique d'occasion comment

Le permis nécessaire pour conduire un deux-roues électrique

Sachez qu’il vous faudra un permis de conduire pour pouvoir utiliser un scooter électrique d’occasion. Jusqu’à une puissance de 4 kilowatts, un permis AM est suffisant. Jusqu’à 11 kW, il vous faudra un permis A1, jusqu’à 35 kW, un permis A2 et, au-delà de 35kW de puissance moteur, un permis A est exigé. Notez aussi que pour chaque puissance il existe un âge minimum.

Pensez à l’entretien du scooter électrique d’occasion

Même si un scooter électrique ne nécessite que très peu d’entretien, certaines pièces comme les freins ou les suspensions doivent être changés régulièrement. Pour les scooters électriques à fort kilométrage, un changement de batterie et de moteur doit aussi être envisagé. S’il s’agit d’une marque disposant d’un large réseau de garagistes comme Peugeot ou Piaggio pas de soucis. S’il s’agit d’une marque plus exotique comme certains constructeurs chinois, trouver des pièces de rechange peut se révéler plus difficile.

N’oubliez pas l’assurance

Une assurance est obligatoire pour circuler avec un scooter électrique. Demandez donc à votre assureur quel est le coût annuel d’assurance du deux-roues électrique que vous envisagez d’acheter d’occasion. Si le tarif vous semble exagéré, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

Scooter électrique d'occasion où trouver vente achat

Où trouver un scooter électrique d’occasion en vente ?

Du fait que le marché du deux-roues électrique est encore marginal, il est difficile de trouver un scooter électrique d’occasion à la vente. Avec un peu de chance, vous pouvez trouver des petites annonces de vente d’un deux-roues électrique d’occasion. Certains sites spécialisés existent. Certains constructeurs proposent des scooters électriques d’occasion avec très peu de kilomètres. Il s’agit très souvent de véhicules rendus par des clients, car ne correspondant pas à leurs attentes. Enfin, certains garagistes peuvent proposer des scooters électriques de seconde main.

Partager
A propos de l'auteur

Journaliste passionné de nouvelles technologies et d'innovations. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde dans les années à venir. Le champ des possibles est incroyable et reste à découvrir.