Plus de 8 milliards d’objets connectés supplémentaires en 2017

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon l’institut Gartner, il y aura dans le monde plus de 20 milliards d’objets connectés en 2020. Selonn l’Idate, il y en aura plus de 80 milliards selon l’Idate. Ces chiffres encourageants contrastent avec le ralentissement constaté par certains, les rachats et échecs avoués.
Evidemment, en fonction des périmètres retenus par les cabinets d’analyses pour conduire leurs études, les chiffres qui estiment le nombre d’objets connectés dans le monde à l’horizon 2020 peuvent aller du simple au quadruple.

Progression record en 2017

Mais selon Gartner, c’est en 2017 qu’on connaitra la plus importante croissance du nombre d’objets connectés. Selon le cabinet d’études, 8,4 milliards d’objets seront nouvellement reliés à internet dans le monde au cours de l’année.
Cela représente une croissance de 31 % par rapport à l’an passé, et tend à suivre un volume totale d’environ 20,4 milliards d’appareils en 2020.
Gartner estime que le marché des objets connectés et leurs services associés devrait générer près de 2 000 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2017 et près de 3.000 milliards en 2020.

Volume sur le grand public

Sans surprise, l’IoT devrait se développer en volume auprès du grand public ; l’offre « résidentielle » occupant à terme 63% du marché des objets connectés.

Mais c’est bien l’offre professionnelle qui génèrera le plus de valeur.

« Outre les systèmes automobiles, les applications les plus utilisées par les consommateurs seront les téléviseurs intelligents et les décodeurs numériques (les box, NDLR), tandis que les compteurs électriques intelligents et les caméras de sécurité commerciales seront les plus utilisés par les entreprises » – Peter Middleton, de Gartner.

Valeur en entreprise

La valeur sera essentiellement captée par les solutions inter-industries (avec 1,5 milliard d’objets connectés) et les secteurs verticaux (1,64 milliard de terminaux) : l’industrie devrait dépasser les 964 milliards (dont près de 684 milliards pour le secteur vertical) alors que les applications pour particuliers génèreront 725 milliards de dollars cette année à l’échelle mondiale.

Via

Partager
A propos de l'auteur