[TEST] Vanmoof SmartBike : le vélo connecté et bien né

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Vanmoof SmartBike est un vélo connecté dédié aux déplacements urbains, alliant un design épuré à une technologie inhabituelle dans un vélo dépourvu d’assistance électrique.
Alors que j’étais dans les derniers mois de préparation du Paris Drone Festival (ce qui explique mon rythme de publication proprement scandaleux) j’ai décidé de vendre mon scooter et d’opter pour un vélo urbain. D’abord tenté par un vélo à assistance électrique (VAE) j’ai finalement jeté mon dévolu sur un modèle connecté mais sans assistance : le SmartBike de la marque néerlandaise Vanmoof.
Je l’utilise maintenant depuis 6 semaines, pour 18 km quotidiens. Et je vais bien, merci 🙂

La marque dispose d’une gamme de vélos pensés pour les ‘commuters’ urbains :

  • le modèle Standard : de 600€ à 1.000€
  • l’Electrified S, le VAE chez Vanmoof : autour de 3.000€
  • le SmartBike : de 1.000 à 1600€

Ce vélo, qui dispose d’un système GPS antivol communautaire et d’un cadenas intégré, est lié à une application mobile pour iOS et Android permettant d’en paramétrer les réglages principaux. Mes impressions ci-dessous.

=> Si vous êtes pressés : rdv directement à Le Vanmoof SmartBike <=

Pourquoi pas un VAE ?

J’ai beaucoup consulté mon entourage et quasiment cédé à l’option du VAE (Vélo à Assistance Electrique). Mais voilà, la plupart des vélos électriques sont sérieusement moches (*).
Et si j’ai cédé à l’impérieuse nécessité de porter un casque à vélo, je n’ai pas pu me résoudre à payer un vélo plus cher qu’un scooter pour avoir l’air d’un plouc. Ma grande taille (1m95) n’aidant rien à l’affaire.
[fullWidthImage id= »42108″]

Pourquoi le SmartBike ?

Même si l’Electrified S corrige le soucis d’esthétique du VAE, son prix me parait ahurissant. Il pour moi difficile d’imaginer pouvoir vivre sereinement ma vie parisienne (aller en soirées, au restaurant, en concerts ou au ciné) en laissant 3.000€ attachés par un cadenas à un poteau.

A propos de VanMoof

Vanmoof est une société néerlandaise qui s’est spécialisée dans la conception de vélos urbains pratiques et esthétiques. Cela veut dire qu’ils consacrent du temps (donc de l’argent) et de l’énergie à identifier les petits tracas quotidiens du cycliste urbain pour proposer –au prix fort, certes– une solution pratique et efficace pour se déplacer en pédalant.
Le design des vélos Vanmoof me plait particulièrement, Avec ces vélos, le look est épuré sans être (trop) sobre. On les remarque mais jamais de manière ostentatoire. J’aperçois régulièrement les gens tourner la tête, le regard attiré par ce vélo inhabituel lorsque je suis arrêté au feu (**) mais pas au point d’appeler un ami pour le désigner du doigt.
J’apprécie d’autant plus la marque qu’elle a créé un cadre qui convient à toutes les tailles. Idéalement taillé pour ma grande taille (195cm), ce vélo conviendra tout aussi bien à quelqu’un d’1m70. Belle invention !

Le Vanmoof Smartbike

Le SmartBike est – comme le Standard– un vélo urbain bien pensé, équipé de gardes-boue et de freins à disque pour un poids total de 14,9kg (tout de même). Le pédalier Shimano intégré au moyeu central et la protection de chaine garantissent la propreté du pantalon, de même que la selle confort.
Coté sécurité, l’atout n°1 de ce SmartBike est l’ajout d’un verrou intégré au cadre du vélo (photo ci-contre).
Livré avec une chaine spécifique terminée par un anneau, on peut facilement garer le vélo devant un poteau/lampadaire en un tour de main, en nouant la chaine autour de ce dernier et en la verrouillant dans le vélo (plus là dessus ci-dessous).
Le SmartBike tire son nom de l’intelligence mais aussi de la connectivité embarquée au sein du vélo, directement intégrée dans le tube principal du cadre. Une puce GPS et une connectivité cellulaire permettent au Vanmoof SmartBike de communiquer sa position en temps réel et ainsi de décourager les tentatives vols (selon le fabricant).
Cette capacité est aussi utilisée par Vanmoof dans le cadre de sa garantie « Peace of Mind » (***) qui promet de traquer votre vélo s’il venait à être volé, à l’aide de la communauté de Bike Hunters.


Vanmoof communique régulièrement via les réseaux sociaux lorsque des vélos sont retrouvés grâce à ce système. Si toutefois les recherches étaient vaines… Vanmoof propose de remplacer votre monture moyennant quelques centaines d’euros (une sorte de franchise).

L’Application Mobile

Comme tout objet connecté qui se respecte, le SmartBike est fourni avec une application mobile compagnon, pour iOS ou Android.
Celle-ci est assez basique dans son ergonomie et donc plutôt efficace, 4 onglets sont proposés :

  • Lock : un simple bouton permet de verrouiller / déverrouiller le SmartBike
  • Plan : pour localiser la position du vélo par GPS sur la carte
  • Paramètres : lorsque vous êtes connecté au vélo par Bluetooth, pour régler le fonctionnement des feux/phares et la détection / verrouillage automatique
  • Menu : pour signaler le vélo comme volé, consulter les conditions du service ou utiliser l’app comme télécommande.

A l’usage : SmartBike

En tout, ce Vanmoof SmartBike est un objet qui a fait l’objet d’une attention scrupuleuse.
Les feux avant/arrière intégrés au tube du cadre en sont un exemple (cf photo ci-dessus). La petite dynamo cachée dans le moyeu avant évite d’avoir à penser à changer les piles et garantie que ce vélo est toujours prêt à prendre le large à vos cotés.
Le petit écran digital intégré discrètement dans l’épaisseur du tube formant le cadre permet de déverrouiller le cadenas du vélo (si le bluetooth de votre smartphone est activé) et sert de compteur de vitesse une fois en route.
La béquille rabattable est accessible sans être gênante dans les manœuvres.
Les disques de freins sont rassurants en ville et les garde-boue permettent d’épargner votre tenue en cas de changement de météo.
Au quotidien, ce vélo est un plaisir à utiliser, bien qu’un peu lourd en côtes. Le système de déverrouillage fonctionne bien mais nécessite un temps d’adaptation pour l’utiliser de façon optimale.
En cas de panne de batterie de votre cher smartphone, vous pourrez en outre utiliser le petit porte-clé (comme un bip de garage) fourni pour déverrouiller le cadenas du vélo… histoire de ne pas rentrer à pieds.

Notre Avis

Le prix de ce vélo est élevé, inutile de le nier.
Mais même au niveau tarifaire d’un Bad Boy 2 chez Cannondale, le SmartBike a des arguments unique sur le marché : plus technologique –donc ludique– et plus polyvalent en ville… il ne lui manque qu’une suspension amortie pour être le compromis parfait à l’usage des « commuters » urbains.
Si vous cherchez un vélo à utiliser au quotidien, doté de plusieurs vitesses et de freins à disques, de garde-boue et d’un look cool malgré tout… vous verrez vite qu’il y a peu de concurrence pour le SmartBike de Vanmoof.
Avec lui vous éviterez donc au maximum les bosses mais vous ferez tourner les têtes. C’est un choix à assumer…
 
(*) : tous les gouts et les couleurs sont dans la nature, mais je n’ai pas envie de payer 2.000€ pour avoir une dégaine affreuse. Pourquoi pas mettre des chemisettes aussi tant qu’on y est…
(**) : oui je m’arrête au feu, c’est peut être un détail pour vous… mais j’aime trop râler sur les gens qui conduisent mal alors j’essaye de respecter le code de la route à mon échelle.
(***) le service est désormais proposé en option payante, soit à l’achat soit en add-on mensuel ($7/mois) mais au moment de mon achat il était encore fourni gratuitement et de manière illimitée.

Partager

Laisser un commentaire