Shebah, le Uber des femmes pour les femmes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Septième interview de la série de rencontres de start-ups Australiennes dans la Tech, le projet La tête en Bas vous dresse aujourd’hui le portrait de Shebah, le Uber des femmes pour les femmes.

Présentation

Créée en Mai 2016, la startup Shebah est, tout comme Uber, une plateforme de mise en relation entre chauffeurs et toute personne désirant se faire conduire.
La différence avec Uber se situe sur le positionnement de la startup : Shebah n’est destinée qu’aux femmes.
Ainsi, en s’appuyant sur la communauté féminine, Shebah centre son offre de valeur sur une conduite en toute confiance par une personne du même sexe. Développée dans les principales villes Australiennes, Shebah vise désormais l’expansion à l’international.

Faciliter l’emploi des femmes

Constatant que les femmes ne sont représentées qu’à moins de 10% dans les industries du co-voiturage et taxi, la fondatrice de Shebah, George McEnroe a souhaité créer une plateforme pour les femmes et destinée aux femmes.
Shebah propose donc aux femmes souhaitant un emploi flexible et possédant une voiture en très bon état, la possibilité de devenir chauffeur pour la startup.
De la même manière qu’Uber, l’emploi avec Shebah fonctionne sur un système d’entrepreneurs indépendants. Plus qu’un simple emploi, Shebah souhaite développer une forte communauté de chauffeurs, chacune recevant une séance de formation personnalisée avant de prendre la route.

La proposition de valeur

Pour les femmes qui souhaitent se faire conduire, Shebah offre la possibilité de se faire transporter par une autre femme. La startup souhaite s’appuyer sur la communauté de femmes pour construire une proposition de valeur centrée sur la confiance et la lutte contre l’agression des femmes.
Lancée dans les plus grandes villes Australiennes (Melbourne, Geelong, Sydney, Brisbane, Gold Coast, Sunshine Coast), la startup souhaite poursuivre son développement en Australie (Perth, Darwin, Adelaide) et à l’international. Pour cela, Shebah s’appuie sur la communauté de femmes pour un marketing sur les réseaux sociaux et via le bouche à oreilles.

Notre opinion

La force de Shebah réside dans son positionnement innovant sur une catégorie d’employés et de clients : les femmes. Par cette spécialisation, Shebah se dote d’une proposition de valeur différente de celle d’Uber : celle de se faire conduire en toute confiance par une personne du même sexe.
Cette même spécialisation permet à Shebah de s’appuyer sur l’esprit de communauté des femmes. Ces communautés favorisent le développement de la startup et boostent son marketing au travers des réseaux sociaux et du bouche à bouche.
En revanche, développer un service de Mobilité As A Service n’est pas simple et, comme toute plateforme multipartite, nécessite d’attirer simultanément chauffeurs et clients. Il ne sera donc pas aisé de développer Shebah avec une qualité de service (disponibilité des chauffeurs, temps d’attente avant prise en charge…) qui soit compétitive avec celle d’Uber. Mais Shebah le sait bien, sa proposition de valeur diffère de ces critères, si chers à Uber. En revanche, que se passerait-il pour Shebah si Uber se mettait à réagir ? Nous avons posé la question à la fondatrice de Shebah, George McEnroe, qui ne pense pas qu’Uber réagira sur le positionnement spécifique du transport des femmes par les femmes.

Partager

Laisser un commentaire