Amazon : des drones de livraison embarqués sur des trains

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Amazon a obtenu un brevet aux USA lui permettant d’envisager le décollage de ses drones de livraison à partir de trains de marchandises, afin d’en améliorer l’autonomie et le rayon d’action.
En matière de livraison de colis, le géant mondial de l’e-commerce ne manque décidément pas d’imagination.
Sa dernière idée vise à permettre à des drones de livraisons d’être embarqués à bord de trains.
Jeff Bezos, CEO d'Amazon

Des drones et des trains

[embedArticle id= »26786″ align= »right »] Le géant Amazon travaille déjà depuis de nombreuses années sur un dispositif de livraison de colis par drones autonomes. Ce dispositif, baptisé Prime Air, permettrait à l’enseigne de livrer ses clients en quelques heures, même dans les endroits les plus reculés.
Cependant, le rayon d’action d’un drone excède rarement une cinquantaine de kilomètres en raison de l’état de l’art actuel des technologies de batteries. Pour Amazon, la solution est donc d’amener les drones de livraison plus près des lieux de livraison. Et pourquoi pas en trains ?
Même si le réseau ferré est peu développé aux Etats-Unis, il existe malgré tout un certain nombre de lignes exploitables. Un train pourrait alors aider le drone à se rapprocher de son destinataire. A la manière des coursiers à vélo, le drone serait donc charge des quelques ‘derniers kilomètres‘.
Les drones d'Amazon sur un trainAyant fait l’objet de l’obtention d’un brevet au début du mois, ce scénario est encore théorique.

Le futur de la livraison rapide

Sans aller aussi loin qu’Amazon, plusieurs acteurs du transport planchent sur des solution alternative de livraison des colis, dont Amazon est l’un des grand pourvoyeurs mondiaux.
Ainsi, UPS a récemment expérimenté la livraison par drones lancés depuis un camion autonomes et l’allemand DHL pense que grâce aux voitures autonomes, on pourra atteindre directement votre coffre sans avoir besoin de la présence de son propriétaire.
DHL veut livrer les colis dans le coffre des Audi
En ce qui concerne la firme de Jeff Bezos (patron d’Amazon, et récemment identifié comme le nouvel homme le plus riche de la planète), les tests de ses drones de livraisons au Royaume-Uni ont été concluants.
L’engin a légèrement évolué afin d’être capable de couvrir une distance de 24 km à la vitesse de 93 km/h, à 120 mètres d’altitude.

Via

Partager

Laisser un commentaire