HTC annonce un casque Vive VR Standalone (en Chine)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

HTC a dévoilé une nouvelle version de son casque de réalité virtuelle HTC Vive. Baptisé « Standalone » pour son aspect autonome, ce dernier ne nécessitera pas de smartphone ou de PC pour fonctionner et  exploitera la plateforme SnapDragon 835 de Qualcomm.
Alors que le lancement des premiers casques de réalité virtuelle performants remonte au début de l’année 2016, cette première génération péchait par une UX encore approximative.
Le câble reliant le masque à un PC puissant –capable de générer les univers virtuels nécessaires– était par exemple une régression notable pour les amateurs de nouvelles technologies et considéré par beaucoup comme un obstacle majeur à l’expérience immersive promise par les fabricants.

Les casques VR du marché

Comme les autres acteurs du marché, HTC l’a bien compris. Avec son casque Vive, le constructeur taïwanais domine le marché –devant l’Oculus Rift de Facebook et le Playstation VR de Sony– et il entend bien conserver son avance.
Ainsi, HTC annonce la version Standalone du Vive, l’électronique nécessaire à son fonctionnement étant embarquée directement dans le casque, tout en essayant de ne pas l’alourdir plus que nécessaire.

Pour cela, le HTC Vive Standalone intègre à cette fin le Snapdragon 835 de Qualcomm qui comprend tous les éléments nécessaires. Le SoC de la firme de San Diego est normalement destiné à des smartphones haut de gamme mais prouve qu’il peut tout à fait convenir à une intégration dans des casques VR, comme annoncé plus tot dans l’année. Le casque de HTC exploitera également l’environnement VR proposé par Qualcomm.

Vive Standalone, en Chine !

Cependant, le casque Vive Standalone n’est pour le moment disponible qu’en Chine, où l’environnement Daydream de Google n’est pas disponible… laissant ainsi un boulevard à HTC et Qualcomm pour imposer leur offre de réalité virtuelle dans l’Empire du milieu.
On ignore encore à ce stade les caractéristiques précises du casque VR annoncé, notamment concernant la taille d’écran et la résolution de l’image. Ainsi que son positionnement tarifaire. Les contenus VR disponibles en Chine seront accessibles depuis le portail local Viveport.

Via

Partager

Laisser un commentaire