SoftBank rachète Boston Dynamics et Schaft à Google

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le groupe japonais SoftBank annoncé avoir trouvé un accord avec Alphabet, société mère de Google, pour le rachat de Boston Dynamics et Schaft, spécialistes de la robotique.
Grand fan de robots, la collection de Masayoshi Son –le patron de SoftBank– vient de s’enrichir de nouveaux venus : Boston Dynamics et Schaft avaient été rachetés par Google au cours de l’année 2013 (comme 7 autres pépites cette année là), afin de constituer la division robotique du géant américain, placée alors sous la direction du fondateur d’Android Andy Rubin.

Sauf que Google a annoncé depuis plusieurs mois vouloir se séparer de cette même division, faute de trouver un intérêt commercial immédiat à la poursuite du développement de ces machines intelligentes.
Déjà acquéreur d’Aldebaran Robotics pour plus de $100 millions, SoftBank semble avoir jeté son dévolu sur les 2 entités qui viendront bientôt compléter ses efforts dans la robotique de services.
Boston Dynamics publie régulièrement des vidéos présentant les progrès de ses animaux mécaniques : des quadrupèdes faits d’acier et d’électronique que la société met en scène dans des conditions périlleuses comme pour montrer leur capacité à réagir et à s’adapter aux situations.

Le rachat par SoftBank est une demie surprise, puisque les rumeurs des dernières semaines misaient davantage sur un rachat par Toyota. Mais Masayoshi Son, a expliqué :

 » Aujourd’hui, il existe beaucoup de problèmes que nous ne pouvons toujours pas résoudre par nos propres moyens humains. La robotique intelligente va être un facteur clé de la prochaine étape de la révolution de l’information « 

De son côté, Schaft développe une technologie issue de travaux similaires pour un robot bipède, présenté pour la première fois en Avril dernier.
Depuis le rachat d’ARM, SoftBank semble posséder tous les ingrédients nécessaires à une suprématie mondiale dans le monde des robots civils, allant du transport à l’assistance aux personnes âgées. Récemment, le groupe japonais a également racheté Fetch Robotics pour 20M$ qui officie dans le domaine des robots logistiques.

Via

Partager

Laisser un commentaire