Fitbit veut détecter l’apnée du sommeil

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le leader mondial des objets connectés de quantified self veut utiliser ses wearables pour détecter l’apnée du sommeil.
L’apnée du sommeil touche des millions de patients, mais la plupart d’entre eux ne sont pas correctement diagnostiqués. Les fabricants de wearables recentrent les usages de leurs produits sur des applications médicales plutôt que fitness ou ludiques.

Un syndrome mal détecté

Encore peu connue du grand public, l’apnée du sommeil touche entre 5% et 15% de la population adulte selon de récentes études. Soit entre 2.5 et 7.5 millions de personnes touchées par ce trouble du sommeil en France.
Or, et c’est un véritable problème, d’après la Haute Autorité de Santé (HAS), 90% des personnes atteintes d’apnée du sommeil n’en seraient pas conscientes (2).
L’apnée du sommeil est caractérisée par un arrêt ou une diminution du flux respiratoire pendant le sommeil. Il s’agit donc d’une baisse du taux d’oxygène dans le sang et de nombreux micro-réveils. Un tel trouble du sommeil peut entraîner des conséquences graves (hypertension, AVC, dépression, trouble de la libido, etc.) et dans des cas extrêmes (mais heureusement rarissimes) peut provoquer une mort prématurée.

La solution des objets connectés ?

Fabricant d’objets connectés pour mesurer son activité sportive et sa qualité de vie, Fitbit a orienté progressivement les usages de ses produits vers la mesure de la qualité du sommeil de ses utilisateurs.
Depuis le bracelet  Alta HR, Fitbit insiste sur ce point en proposant l’analyse de la qualité du et veut logiquement aller encore plus loin.
Conor Heneghan, en charge de la Recherche chez Fitbit, précise en effet à la chaine CNBC que son entreprise travaille activement au développement d’un capteur permettant de détecter l’apnée du sommeil.
L’idée serait donc de permettre aux futurs objets connectés de Fitbit d’intégrer la possibilité de mesurer et d’analyser ces apnées nocturnes. Pour cela, un algorithme sera développé afin de croiser les données de rythme cardiaque et du niveau d’oxygène dans le sang à l’aide d’un capteur optique.
Selon de récentes études, l’apnée du sommeil pourrait représenter un marché potentiel estimé à 6,7 milliards de dollars en 2021, selon Research and Markets.

Partager

Laisser un commentaire