WayMo : la voiture autonome de Google change de stratégie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Google vient d’annoncer la création de Waymo, une entité entièrement dédiée à la voiture autonome et qui ira bien au delà du projet Google Car, récemment orphelin de son directeur. Au passage, la technologie associée à la voiture autonome sort de la division Google X du géant, pour prendre une place à part entière dans la galaxie Alphabet, le nouveau nom de Google.
Les rumeurs avaient vu juste : les changements apportés par Google à son projet de voiture autonome consistent à donner davantage d’autonomie à la Google Car.
Pour cela, les travaux de recherche et développement sur le sujet vont être retirés au laboratoire Google X et confiés à une nouvelle société, nommée Waymo.
Dans un billet publié sur Medium, son PDG John Krafcik (et à la tête de la division Google Car depuis 2015) définit Waymo comme une « société de technologies de conduites sans conducteur », tout en restant flou sur ses objectifs.
Dans la vidéo ci-dessous : Google vante les progrès effectués depuis le début du projet Google Car, en 2009.

Bienvenue à WayMo

Le site dédié à Waymo donne aussi quelques précisions sur la stratégie adoptée par le géant de la recherche sur internet : Google n’y mentionne plus l’ambition de fabriquer des voitures autonomes, mais indique que la compagnie « travaille sur les technologies d’autonomie des véhicules de transport de personnes ».
Comme prédit par de nombreux analystes, la Google Car servirait simplement à des fins d’expérimentations et n’aurait pour fonction que de faire avancer l’état de l’art dans le domaine.

Comme avec Android Wear dans les objets connectés, Google pourrait plus probablement avoir envie de développer une technologie qui sera utilisée par des partenaires extérieurs.
John Krafcik affirme que la technologie WayMo pourra être utile à la fois pour les véhicules personnels, mais aussi les camions ou dans les services comme le covoiturage ou les taxis… mais évidemment, le patron de Google Car se garde bien d’évoquer l’échéance potentielle de ces applications.

L’avenir de Waymo

Par le passé, Google avait d’ailleurs déjà collaboré avec Lexus pour équiper ses premiers prototypes, sur bases de RX 450h.
Le modèle Pacifica de Chrysler sera le prochain à être équipé des technologies de conduite intelligente et autonome de Google, qui ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin : Waymo compte atteindre une compatibilité de 100 modèles à la fin de l’année 2017 !
On parle bien ici d’une autonomie de Niveau 5, qui permettra de transporter un passager sans qu’il ait à faire usage du volant.

Bardés de capteurs à l’image des véhicules électriques de Tesla, les véhicules autonomes propulsés par la technologie Waymo seront capables d’interpréter le bras d’un cyclistes annonçant son changement de direction, suivre une courbe ou éviter un obstacle.
Google insiste sur le fait que sa technologie a été testée sur près de 2 millions de miles, auxquels s’ajoutent un milliard de miles effectués grâce à des simulateurs.

Via

Partager

Laisser un commentaire