Kawantech : ses lampadaires intelligents éclairent la ville !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans la ville intelligente, les lampadaires de Kawantech détectent la présence et les besoins pour moduler l’éclairage et réaliser des économies.
Récemment récompensée par le prix EDF Pulse, la société toulousaine Kawantech a conçu un capteur de formes intelligent permettant de moduler l’intensité de l’éclairage urbain en fonction de ce qu’il détecte.
Éléments indispensables pour créer un sentiment de sécurité dans l’espace urbain, les lampadaires de nos villes sont pourtant responsables de dépenses importantes pour les collectivités locales.
lampadaire-rue-eclairage-urbain-1
Et ces coûts de fonctionnement (environ 40 % de la facture d’énergie des collectivités) ne sont pas faciles à réduire, sauf au prix de sur-investissements importants (pour passer aux ampoules LEDs notamment), souvent étalés sur la durée dans le cadre de programmes de maintenance courante.

Un lampadaire intelligent

Dans les villes intelligentes qui se développeront progressivement à l’avenir, l’éclairage aura davantage de rôles à jouer dans l’espace-public que la simple illumination du passage des piétons, cyclistes ou véhicules motorisés.
Si on parle déjà de l’intégration du LiFi à l’éclairage collectif depuis plusieurs années, c’est à la réduction des dépenses énergétiques des collectivités que s’est attaquée Kawantech avec son système d’éclairage intelligent.
Les lampadaires de la startup sont équipés d’un capteur permettant de réaliser une analyse des masses lumineuses. Ce dernier est ainsi capable de distinguer les variations de luminosité au cours de la nuit dans un rayon de 40 mètres, avec une précision d’environ 20 centimètres.
[fullWidthImage id= »40450″]

Fonctionnement du capteur Kara

Installés sur chaque luminaire d’une zone, les capteurs Kara fonctionnent en réseau et analysent en temps-réel le mouvement dans la rue. Ils communiquent entre eux pour optimiser l’éclairage public général.
Le capteur Kara peut ainsi suivre en temps-réel un objet en déplacement et le reconnaître en analysant sa trajectoire et sa vitesse à l’aide d’un algorithme d’identification.
fonctionnement-karawantech

Disponibilité et prix

Le capteur de Kawantech a fait l’objet de tests concluants à Toulouse au cours des 12 derniers mois et devrait être commercialisé prochainement, à un prix unitaire inférieur à 200€.
Rien qu’en France, on compte environ 9 millions de lampadaires dont beaucoup ont plus de 25 ans. Selon des chiffres récents d’EDF et l’Ademe, l’éclairage public des rues représente à lui seul une consommation de 6 térawatts-heure par an, ce qui coûte environ 700 millions d’euros chaque année aux collectivités.

Via – images : 123

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: Kawantech : ses lampadaires intelligents &eacut...

Laisser un commentaire