Objenious accompagne les industriels dans l’internet des objets

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En créant Objenious, sa propre filiale dédiée à la conception d’objets connectés, Bouygues Telecom veut développer une nouvelle activité forte en lien avec les objets connectés.
Le groupe français entend couvrir l’ensemble des segments de valeur de l’internet des objets en s’associant à des acteurs déjà établis pour co-créer des accessoires intelligents, en cohérence avec la vision du groupe.
Quatre mois après la création d’Objenious, nous avons rencontré Franck Moine (Directeur Général Adjoint) et Jérôme Cornu (directeur du marketing et de la communication).
L’occasion pour nous de faire un point sur le positionnement et l’ambition stratégique de l’entreprise dans l’internet des objets, notamment dans le marché B2B.
objenious-iot-lora-bouygues-telecom

Développer les cas d’usages LoRa

En Février dernier, Bouygues Telecom annonçait le lancement d’Objenious, sa filiale dédiée à l’internet des objets. En déployant le premier réseau LoRa en France, Bouygues Telecom se positionnait alors comme opérateur d’objets connectés en permettant aux entreprises de connecter leurs objets à faible consommation sur de grandes distances.
Lors de notre échange, Jérôme Cornu n’a pas manqué de nous rappeler deux atouts du réseau LoRa :

« LoRaWAN est un réseau adapté pour les objets connectés, permettant de connecter des objets sur de grandes distances pour une consommation d’énergie optimisée. Le réseau est basé sur un protocole ouvert, permettant aux industriels de bénéficier d’un écosystème de technologies, modulaire sur la chaîne de valeur de l’internet des objets, avec un coût de réversibilité réduit ».

Le directeur du marketing et de la communication d’Objenious soulignait alors l’un des arguments différenciant de l’offre commercialisée par les opérateurs LoRa pour rassurer les industriels sur la technologie : le coût de réversibilité.
Avec LoRa, les industriels peuvent changer d’opérateurs plus simplement encore qu’avec le GSM : pas besoin de changer de carte SIM, un simple transfert de clé de sécurité entre opérateurs suffit.
chaine-valeur-objenious

Faciliter les usages IoT industriels

L’offre d’Objenious s’étend au-delà de la transmission de messages.
Dans l’internet des objets, la filiale de Bouygues Telecom ne se positionne pas uniquement comme un opérateur, mais comme un facilitateur sur l’implémentation de cas d’usage, principalement basés sur du LoRa.
capteur-objenious
Pour le choix des capteurs, Objenious s’appuie sur un écosystème de partenaires industriels afin de guider le choix de solutions facilement industrialisables et basées sur un coût réduit (grâce à de gros volumes de ventes dues à une mutualisation des besoins).
Devant un besoin de prototypage rapide de ses clients, Objenious a développé un kit de développement Arduino (doté d’une antenne LoRa), ainsi qu’un objet connecté générique.
Ce dernier intègre des capteurs (accéléromètre, gyroscope, température) ainsi qu’un bouton poussoir et une interface logicielle permettant de le paramétrer, comme nous l’explique Franck Moine :

« Dans les premiers mois qui ont suivi notre lancement, nous rencontrions un besoin d’évangélisation de l’internet des objets dans les entreprises que nous sollicitions. Aujourd’hui, le besoin est dans le développement de POC* en une durée réduite. Pour répondre à ce nouveau besoin, nous avons développé un objet connecté générique LoRa. »

*POC : Proof of concept : développement de prototypes et de pilotes sur le terrain pour valider le cas d’usage testé)

cartographie-LoRa

Connectivité

Sur la couche connectivité, Objenious propose de collecter les informations des objets au travers de son réseau LoRa, qui couvre aujourd’hui 50% de la population sur 32 grandes agglomérations.
Avec un objectif de 4.000 antennes déployées sur les « points hauts » de Bouygues Telecom d’ici la fin de l’année,
Objenious promet de couvrir la quasi-totalité du territoire français. La filiale de Bouygues Telecom déploie également une offre internationale au travers d’accords d’itinérance avec les autres opérateurs LoRa.
Un accord avec Senet (acteur de la télé-relève des compteurs de gaz qui déploie son réseau dans les agglomérations américaines) a ainsi été signé le mois dernier. Des discussions sont en cours avec une majorité des 16 opérateurs qui déploient des réseaux LoRa dans le monde.
[fullWidthImage id= »39860″]

Gestion des données

Sur le module « gestion de la données », Objenious propose une plateforme IoT, SPOT (Smart Portail Of Things) permettant de visualiser (et piloter) ses objets, et de gérer les données qui proviennent des objets connectés au travers d’une offre baptisée Data Vision.
Dans une logique de portefeuille de services modulaire, cette plateforme est un choix proposé au client de la filiale de Bouygues Telecom. Les entreprises qui utilisent le réseau LoRa d’Objenious peuvent choisir d’utiliser la plateforme de l’opérateur ou bien de recevoir les données directement sur leurs plateformes propriétaires (via API REST).
Objenious propose également de contribuer à la construction des services métiers au travers de co-développements basés sur la plateforme d’Objenious permettant de tirer parti de la donnée issue des objets connectés. Cette offre, Data Vision, permet aux clients d’exploiter les données selon le cas d’usage qu’ils souhaitent développer.

Sécurité

Enfin, pour répondre à une des principales préoccupations des industriels, Objenious a travaillé avec Bull-Atos pour garantir la sécurité du transfert de données.
Cette sécurité s’appuie sur un chiffrage de clés de sécurité stockées par le tiers de confiance et recalculées en temps réel.
smart-city-lora-connectivite

Un écosystème d’objets connectés LoRa

Les premiers clients d’Objenious nous aident à catégoriser le positionnement de l’opérateur, notamment sur les cas d’usage de l’internet des objets adressés.
Un article du site Silicon a récemment fait écho des premiers clients d’Objenious : « Colas (groupe Bouygues), Primagaz, ERDF, la SNCF, la chambre d’agriculture d’Eure-et-Loire ou encore la start-up Wistiki spécialisée dans la (géo)localisation d’objets de la vie courante. »
Des capteurs (accéléromètre, bruit, CO2, comptage eau, électricité, gaz, fumée, humidité, luminosité, pression, température,…) LoRa ont été développés et sont recensés sur le catalogue communiqué par Objenious.
Des objets connectés complètent également ce catalogue, à l’image du détecteur de fumée LoRa de Finsecur, des Trackers GPS de Abeeway et de la sonde de température d’Atim.
Ci-contre, un exemple d’nterface de visualisation de données pour la logistique.
interface visualisation
Les premiers cas d’usages multi-sectoriels (industrie, agriculture, grand public, énergie…), développés autour de ces objets, offrent des opportunités de :

  • maintenance prédictive,
  • localisation d’objets (grand public ou B2B),
  • optimisation du fonctionnement d’appareils
  • suivi énergétique.

Note : Un prochain article s’orientera sur les cas d’usage IoT possibles grâce au réseau LoRa, en détaillant les critères techniques (taille et débit des données remontées, méthodes de gestion des appareils, pénétration indoor, mobilité, géolocalisation, bidirectionnalité, sécurité…) du réseau qui conditionnent le périmètre de ces cas d’usage. Vous disposez de documentation ou d’une expertise technique sur les réseaux LoRa ? Contactez-moi : @thibautW31 / thibaut@aruco.com.

images : 12 – 3

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: Objenious accompagne les industriels dans l&rsq...

Laisser un commentaire