Smartwatch : Apple domine 50% du marché, Android Wear à 10%

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une récente étude de Juniper Research montre qu’Apple a dominé la moitié du marché des montres connectées avec son Apple Watch en 2015, face à Android Wear, Pebble, Tizen et autres systèmes.
Alors que l’Apple Watch n’a fait son apparition que depuis Avril 2015, une étude réalisée par l’entreprise Jupiter Research met en lumière qu’Apple couvrait déjà 52% du marché des montres connectées sur l’année 2015.
Android Wear est plus loin derrière avec 10% sur un total de 17 millions de produits vendus.
Quant à Samsung, son système d’exploitation Tizen n’ayant été commercialisé que depuis Novembre, il n’apparait pas dans ces chiffres.
[fullWidthImage id= »29055″]
Ces chiffres s’expliquent en partie par la confusion autour des nombreux cas d’usages que proposent ces smartwatches. En effet, certaines sont destinées à des utilisations de tracking, liées au sport ou à la santé, je pense notamment à la montre TomTom Spark.
De l’autre coté, on trouve des montres liés à l’usage quotidien, affichant les notifications ou faisant relai de contrôle pour la smartphone.
samsung-gear-s2-smartwatch - 9
C’est notamment le cas de la montre connectée Moto 360 ou encore de la smartwatch Samsung Gear S2 (photo ci-dessus), lancée à l’IFA 2015 et qui tourne sous Tizen, un OS propriétaire choisi par le constructeur coréen au détriment de l’Android Wear de Google.
Entre les deux, nous pouvons retrouver la Pebble Time (ci-dessous, en version Time Steel) semblant premièrement être destinée à des utilisateurs plus geek, c’est aussi le cas de la Blocks, une smartwatch modulaire qui se transforme en fonction des besoins.
pebble-time_steel_black
S’ensuit alors des questions de forme (ronde ou carré),  d’un cadrant numérique ou mécanique, et finalement du prix. Il en existe pourtant à peu près pour toute les bourses : on pense notamment à la Tag Heuer Carrera Connected ou à la Breitling B55 (photo ci-dessous).
Dans ce brouillard d’annonces, d’usage et de prix, il peut sembler difficile de trouver chaussure à son pied.
breitling-b55-connected-montre-connectee-smartwatch-1
De plus, la compatibilité des services n’a pas toujours été à 100% démontrée. On imagine donc que les utilisateurs d’un smartphone Apple ait choisi d’ajouter la montre de Cupertino à leur poignée plutôt que de se lancer dans d’interminables paramètrages…
Il semble que les nouvelles montres vont alors se recentrer sur un cas d’usage plus simple avec des prix plus abordables pour se rendre plus accessible aux consommateurs.
Les fabricants n’attendent maintenant que la vague d’acquisitions qui permettra de s’imposer sur le marché.

Via

Partager

Laisser un commentaire