Qowisio rejoint l’Alliance LoRa et lance le premier réseau bi-mode ‘UNB/LoRa’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Fort d’une récente levée de fond, la société angevine Qowisio annonce qu’elle rejoint l’Alliance LoRa en vue de lancer le 1er réseau bi-mode, utilisant à la fois l’UNB et la technologie LoRa.

Après avoir récemment annoncé une levée de fonds de 10 millions d’euros, Qowisio dévoile ses ambitions.

En plus de faire partie des membres fondateurs de la Cité de l’Objet Connecté d’Angers, Qowisio annonce qu’elle va rejoindre l’Alliance LoRa, une association d’entreprises pour promouvoir la technologie LoRa de Semtech et déployer un réseau opéré mondial pour faire communiquer les objets connectés.

sagemcom-m2m-antenne-emetteur

Annoncée en janvier 2015 au CES, l’Alliance LoRa a publié les spécifications de son protocole de communication LoRaWAN R1.0 en juin dernier.

Qowisio s’apprète à lancer le premier réseau intégrant à la fois sa technologie Ultra Narrow Band (UNB) et la technologie LoRa au sein des mêmes antennes. Ce nouveau réseau public bi-mode veut adresser de manière innovante la problématique qu’affrontent les acteurs actuels du M2M : d’un coté Sigfox qui déploie son propre réseau UNB dans le monde entier, de l’autre Bouygues et Orange qui veulent déployer un réseau national opéré en LoRa.

L’approche de Qowisio marque le trait d’union entre ces deux formes de technologies performantes et complémentaires, adaptée à la fois en couverture nationale et internationale pour répondre aux besoins des développeurs de projets IoT.

qowisio-logo

Qowisio est d’ailleurs propriétaire de sa technologie UNB, ce qui lui permet de proposer un choix de connectivité et une flexibilité opérationnelle à ses clients. Cyrille Le Floch, président de Qowisio, explique :

“Notre objectif est d’offrir le meilleur réseau : UNB, LoRa et à l’avenir déployer notre propre technologie 5G cellulaire. Les batailles technologiques sont à mes yeux inutiles. Nous sommes sollicités par plusieurs centaines de startups qui hésitent à s’engager dès aujourd’hui sur une seule technologie. Après avoir exploré séparément les solutions Sigfox et LoRa, ces start-ups recherchent une solution qui ne les engage pas à l’avenir dans une impasse technologique. Qowisio sécurise leur approche et leur offre une solution interopérable quasi immédiate.»

Quel modèle économique ?

Bouygues et Orange n’ayant, à date, déployé aucune infrastructure opérationnelle (leurs réseaux sont cependant en phase de test) les créateurs d’objets n’ont actuellement aucune visibilité sur le modèle économique qui sera pratiqué par les opérateurs. Archos semble avoir l’ambition de changer cette approche en proposant une solution LoRa innovante et communautaire, mais elle n’entrera en service que dans 1 an.

M2M-sigfox-lora

Selon Guillaume Houssay, DG de Qowisio, de nombreux cas d’usages ne correspondent pas au fonctionnement tarifaire des opérateurs traditionnels : « Nous constatons l’émergence de cas d’usages non pensés à ce jour, en total décalage avec les cas classiques cités par nos concurrents ».

Malgré cela, Qowisio lui-même en dit encore très peu sur son principe de tarification, affirmant malgré tout dans son communiqué que la demande de connexion d’objets explose. L’objectif de la startup angevine est désormais de concrétiser ses promesses avant de s’attaquer à un développement international.

Partager

Laisser un commentaire