La Poste débarque dans les services à la personne avec un Hub pour l'internet des objets

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Poste est un acteur majeur de l’économie en France et compte le rester, notamment en proposant un Hub domotique, dédié à l’internet des objets, pour relier les objets connectés de la maison.

La cellule innovation de La Poste n’en fini plus d’explorer les Business Models innovants qui permettront à La Poste de survivre à l’érosion du marché du courrier. Après avoir introduit les premières imprimantes 3D dans son réseau à la fin 2013, Fabien Monsallier, Directeur de l’innovation (de la prospective et de la transformation digitale) du Réseau La Poste s’est logiquement intéressé aux objets connectés. Ainsi, La Poste propose désormais 3 serrures connectées, commercialisées sous la marque « PostAccess » et conçue par Okidokeys.

logo-la-poste

Parmi les nouveaux services du groupe, figure aussi un hub numérique qui se veut universel et connecté à une batterie de services de proximité. Dans les allées du CES de Las Vegas, on a ainsi pu découvrir sur le stand de Docapost ce Hub, matérialisé par une application mobile qui vise à centraliser l’ensemble des objets connectés de la maison afin de pouvoir les piloter simplement au sein d’une interface unique. En exploitant les nombreuses APIs proposées par les fabricants, La Poste sera rapidement capable de proposer une compatibilité large au sein de son service. Selon Muriel Barnéoud, présidente de Docapost, la motivation de LaPoste est évidente :

« Nous avons cette image d’entreprise neutre. Nous voulons capitaliser là-dessus pour permettre à toute personne de rassemble au coeur de notre appli tous ses objets connectés, et ce quelle que soit leur marque. »

Que veut LaPoste avec ce hub ?

Avec cette plateforme, La Poste veut mettre en commun l’ensemble des objets connectés qui équipent de plus en plus nos foyers. En abolissant les barrières des différents systèmes d’exploitation (Android, iOS, Windows, etc) La Poste veut démultiplier l’usage des objets connectés et la quantité de services disponibles sur sa plateforme en matière de maison intelligente, télé-surveillance, santé à domicile, etc.

laposte-boite-aux-lettres

Pour le groupe La Poste, l’intérêt commercial va donc bien au-delà de la simple facilitation du quotidien de ses clients. Avec ce hub, LaPoste fait définitivement son entrée sur le marché des services à la personne et engage la diversification de ses activités ainsi que du métier originale des ‘facteurs’. Muriel Barnéoud évoque des cas d’usages composés de proximité et d’assistance :

« On peut imaginer que si une personne âgé n’a pas utilisé les toilettes au cours des 3 dernières heures, une alerte est envoyée à un proche via le hub numérique de La Poste. Si ce dernier ne parvient pas à contacter la personne, alors il pourra alerter le bureau de Poste le plus proche et demander à un de nos agents de se déplacer au domicile concerné pour vérifier sur place si le sénior a besoin d’aide ».

En parallèle, LaPoste est déjà devenue une banque, un opérateur télécom virtuel (MVNO), et proposa aussi un nouveau contrat d’assurance dépendance à destination des séniors. Dans ce cadre également, les postiers seront mis à contribution pour se déplacer à domicile en cas de nécessité. Tanguy Carré, Directeur général de La Banque Postale Prévoyance, rassure : « Les facteurs ne se transformeront ni en infirmiers ni en ambulanciers mais en visiteurs pouvant détecter les difficultés éventuelles« .

laposte-postier

Disponibilité et prix :

Ce projet, qui devrait voir le jour dans le courant de l’année 2015 mais on ne sait pourtant pas si le service sera assuré dans la continuité et hors des heures et des jours d’ouverture des bureaux de Poste.

Via

Partager

Laisser un commentaire