9 technologies qui pourraient bientôt être implantées dans le corps humain

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La technologie évoluera rapidement de l’extérieur de notre corps, avec des objets connectés, vers l’intérieur de celui-ci, par le biais d’implants. Voici une liste des dispositifs qui seront implantés dans le corps humain pour la transmission d’information.

On parle beaucoup de la « wearable technology » c’est-à-dire de la « technologie qui se porte ». Le principe est d’intégrer de la technologie à des objets que l’on porte au quotidien comme des bracelets, des montres ou des vêtements. Les ventes de ces wearables ont explosé cette année et sont devenus la priorité de développement pour des grandes marques comme Apple ou Intel. Mais cette « wearable technnology » est en train d’évoluer vers une « implantable technology » pour ne plus exister dans les objets qu’on porte mais à l’intérieur de notre corps. C’est sûrement le futur des « wearables devices ».

Nous avions déjà parlé de Bionic Yourself, un implant connecté dans votre bras pour suivre votre état de santé. Mais découvrons maintenant quel est les 9 technologies implantables en pleine croissance et qui feront bientôt parties de notre quotidien (et de notre corps).

implantable-smart-phones-rfid-microchip

1. Les smartphones intégrés à votre corps

C’est vrai que nous sommes déjà branchés 24h/24 et 7j/7 à nos smartphones mais imaginez que nous soyons réellement connectés avec eux ? C’est déjà en train d’arriver. L’année dernière par exemple, l’artiste Anthony Antonellis s’était implanté une puce RFID dans son bras qui dispose d’une mémoire de 1 KB pour stocker des images et GIFs. Elle peut être lue par un smartphone, une tablette ou un lecteur de cartes. Par ailleurs, des chercheurs travaillent sur une technologie qui devrait permettre d’émettre des sons directement dans notre oreille via la moelle osseuse utilisée comme enceinte. D’autres scientifiques encore travaillent sur des implants oculaires pour capturer une image avec un clignement d’œil et la transmettre à n’importe quel espaces de stockages (comme cette puce RFID dans le bras). Mais qu’est-ce qui remplace l’écran si le smartphone est en vous ? Les ingénieurs du laboratoire de recherche Autodesk expérimentent un système d’interface utilisateur sur de la peau artificielle ou dans un implant oculaire.

000015093_illustration_large

2. Des puces informatiques de guérison

En ce moment même, des patients utilisent des cyber-implants directement connectés à leurs applications smartphone dans le but de suivre et traiter leurs maladies en temps réel. Un nouveau pancréas bionique a été testé par exemple par l’université de Boston avec un dispositif permettant un suivi des taux de sucre dans le sang et une relation automatique directement sur l’application de son smartphone. Des scientifiques londoniens eux travaillent sur une capsule à avaler pour surveiller le taux de graisse des obèses et générer des matériaux génétiques leur permettant de ressentir la satiété. Ces sortes d’implants sont une alternative à la chirurgie traditionnelle ou autres moyens intrusifs pour gérer l’obésité.

proteus-digital-health-top

3. Les cyber-pilules qui communiquent avec votre docteur

Les implants ne vont pas seulement communiquer avec votre smartphone, mais aussi avec votre médecin. Un projet nommé Proteus Helius a vu le jour. Il est inspiré du vaisseau miniature pour détruire un caillot de sang dans le corps d’un agent secret dans le film « Le voyage fantastique ». Cette équipe de recherche britannique a développé une cyber-pilule avec des microprocesseurs incorporés dans leurs corps qui peuvent contacter leurs médecins directement.

contraceptive chip

4. L’implant contraceptif de Bill Gates

La fondation Gates soutient un projet du MIT pour créer une pilule contraceptive féminine implantable contrôlé par une télécommande pour activer et désactiver l’implant. Cette petite puce génère de faibles quantités d’hormones contraceptives dans le corps de la femme qui peut désactiver le système lorsqu’elle est enceinte et cela pour une durée de 16 ans maximum.

electronic_skin_patch

5. Les tatouages intelligents

Les tatoos sont partout et très à la mode, donc pourquoi ne pas les rendre connectés ? Ils pourraient alors remplir des tâches utiles comme déverrouiller la portière de votre voiture ou effectuer votre identification pour régler vos courses au supermarché. Un groupe de recherche au Texas a développé un type d’encre de tatouage qui se compose de microparticules qui peuvent rassembler et envoyer des données relatives à votre organisme. Une société appelée Dangerous Things ont créé une puce NFC qui peut être implanté dans le doigt grâce à des techniques de tatouage permettant de déverrouiller ou entrer un code simplement en pointant du doigt.

eyes_controlling_smartphone

6. Une interface entre votre ordinateur et votre cerveau

Avoir son cerveau relié directement à son ordinateur est un rêve (ou un cauchemar selon les points de vue) digne d’un film de science-fiction. Pourtant ce scénario pourrait bien devenir réalité très bientôt. En effet, l’équipe avant-gardiste « Brain Gate » de l’université de Brown a mis au point un système d’électrodes dans le cerveau dont les signaux neurologiques ont pu être décodés par un périphérique externe en temps-réel. Intel pense que ce genre d’appareils sera disponible en 2020. Imaginez-vous surfer sur Internet grâce au pouvoir de vos pensées…

bio batteries

7. Des batteries bio-fusibles

Un des défis des technologies implantables dans le corps humain est l’approvisionnement en énergie. Comment recharger les batteries que l’on implanterait ? Une équipe du laboratoire Draper à Cambridge travaille sur des batteries biodégradables qui produisent de l’énergie à l’intérieur du corps, la transfère sans fil aux implants concernés et ensuite se disperse. Un autre projet cherche comment utiliser le glucose pour générer de l’électricité pour les implants.

Smart Dust

8. La poussière intelligente

C’est peut-être la plus surprenante des innovations. La poussière intelligente est un réseau de nano-ordinateurs avec antennes, pas plus gros qu’un grain de sable, qui s’auto-organise dans le corps humain pour gérer un certain nombre de processus internes complexes. Ces nanos-appareils appelés « motes » peuvent combattre un début de cancer ou soulager la douleur d’une blessure ou même stocker des données personnelles difficilement piratables. Grâce à cette poussière connectée, les médecins pourront agir à l’intérieur de votre corps sans avoir besoin de vous opérer et les informations pourront être stockées dans vous de manière très profonde.

ID chip

9. La carte d’identité implantable

Cette technologie est déjà en cours de développement auprès des soldats américains afin qu’on leur implante une puce RFID pour garder un œil sur eux, quel que soit leur position géographique. Cette technologie d’identification électronique suscite beaucoup de débats autour de la problématique éthique. Certains voient dans cette invention la réalisation d’un cauchemar comme dans le célèbre roman d’anticipation 1984 de Georges Orwell où les autorités pourraient contrôler tous nos faits et gestes à distance. Mais d’autres au contraire y voient des évolutions positives telles que l’amélioration de la lutte contre le crime, des élections universelles sécurisées et une révolution positive dans le traitement des données médicales. Enfin, certains considèrent les implants de puces RIFD comme l’étape finale de la singularité technologique : le moment où l’humanité envisage son futur à travers les logiciels et où l’homme est couplé à la machine.

Le futur c’est maintenant !

source : yahoo / image : shutterstock

Partager

2 commentaires

  1. Pingback: Le meilleur du digital santé de décembre 2014 | Buzz e-sante, le blog du digital santé

  2. Bonjour . Je vais vous demander quel parcours universitaire dois je prendre pour être un de ces chercheurs qui par exemple peuvent implanter un ‘outil’ dans l oeil pour capturer une image .Je vs demande si possible de me detaillé le parcours que je dois prendre :est ce biologie physique medecine ou autre chose ? Je desire bien etre un de ces chercheurs mais je ne sais pas comment et je n’ai que peu de temps pour m inscrire a l universite et je ne connais pas le domaine convenable .Pour cela j attend votre réponse et merci beaucoup d’avance

Laisser un commentaire