Les 17 startups françaises soutenues par Business France au Dublin Web Summit

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comme à l’occasion de chaque grand évènement international, Business France accompagne 17 startups au Web Summit de Dublin pour leur faire profiter de l’aura internationale de la French Tech.

Surnommé le ‘Davos des Geeks’, le Web Summit de Dublin est devenu en quelques années une institution pour les passionnés de nouvelles technologies. Organisé du 3 au 5 novembre 2015, le Web Summit est un évènement européen incontournable pour Aruco.

dublin-websummit-2015

C’est la dernière fois que le WebSummit se tient à Dublin (il déménagera à Lisbonne à partir de 2016) et pour l’occasion de cette 5ème édition, plus de 1.000 startups sont représentées, ainsi que 500 conférenciers venus partager leur vision avec les 20.000 visiteurs professionnels.

De nombreux événements sont organisés pendant et en marge de l’évènement qui compte une dizaine de ‘scènes’, dont la présence désormais habituelle d’un pavillon FrenchTech qui met en lumière les pépites françaises les plus remarquables du moment.

web-summit-paddy-cosgrave

Les critères de sélection portaient notamment sur le caractère disruptif du produit présenté par chaque startup, la cohérence de leur business plan et leur potentiel de développement à l’issue du Web Summit de Dublin. Business France a ainsi décidé d’accompagner plus spécifiquement 17 des 190 startups francophones qui ont fait le déplacement en Irlande :

Adways :

Adways est une plateforme en ligne de création de vidéos interactives pour fidéliser, engager et monétiser l’audience grâce à la technologie HTML 5. Les formats publicitaires innovants proposés conviennent à de nombreux acteurs : Medias, Pure-players, E-commerce ou plateformes E-learning.

Agora Pulse

AgoraPulse est un outil de Community management destiné aux entreprises qui facilite la gestion de l’image sur les réseaux sociaux . La fonctionnalité phare d’AgoraPulse est une boite de réception unifiée pour tous les messages reçus via les différents réseaux sociaux.

Beloola

Beloola permet à n’importe quel utilisateur de concevoir son propre espace 3D, pour y partager du contenu en provenance du web et à destination de ses amis. La plateforme sociale est déjà accessible sur le web et ne nécessite aucune installation additionnelle.

web-summit-dublin-2

Botify

Botify a mis au point une plateforme de Data Analytics pour les digital marketers qui agrége des centaines d’indicateurs sur la qualité d’un site, sa compréhension par les moteurs de recherche ou sa performance sur les réseaux sociaux. Botify permet aux responsables SEO/SMO d’augmenter le trafic de leur site et sa performance économique.

DreamQuark

Spécialisée dans le deep-learing, DreamQuark développe une solution d’intelligence artificielle permettant l’analyse de données dans les secteurs de l’assurance et de la santé. Le savoir-faire de la startup permet d’optimiser l’analyse des données afin d’améliorer la prévention, le diagnostic et les soins nécessaires.

Dreem

La startup spécialisée en neuro-technologie Dreem applique des découvertes majeures en neurosciences pour aider l’utilisateur à se dépasser tout en profitant pleinement de son quotidien grâce à un wearable actif. Celui-ci permet d’induire du sommeil profond en fonction de l’activité cérébrale de l’utilisateur.

Giroptic

La startup lilloise Giroptic fait également partie des candidats retenus. Spécialisée dans l’imagerie à 360°, Giroptic a développé et breveté un système de fusion des images en temps-réel pour réaliser des vidéos sphériques à couper le souffle.

Idosens

Pour rendre le monde des objets connectés accessible à tous, Idosens a créé un dispositif de communication simple pour les objets connectés en utilisant la technologie LoRa. Totalement affranchi des limites du WiFi comme du Bluetooth, Idosens propose des objets qui se connectent simplement et veillent sur votre bien-être en toute discrétion.

Lydia

L’application mobile de paiement Lydia permet de rembourser des amis ou de payer la course de taxi, un commerçant physique ou en ligne. L’application mobile combine ainsi une grande simplicité et la sécurité imposée par les tranferts d’argent. Avec plus de 120 000 utilisateurs, Lydia le leader du paiement mobile parmi les 18-30 ans français.

Qwant

Le moteur de recherche européen Qwant  est né en France. Avec une récente levée de fonds de plus de 20 millions d’euros, Qwant veut faire de l’ombre à Google, et il y a du travail… En s’appuyant sur le respect de la vie privée des utilisateurs, le moteur de recherche fournit à la fois les résultats du web, des réseaux sociaux, l’actualité, le shopping, les images et les vidéos.

Reputation VIP

Reputation VIP permet aux marques et aux dirigeants de maîtriser leur e-réputation grâce à la Forteresse Digitale, une technologie développée par la société pour étudier au plus près le fonctionnement des algorithmes de Google et ainsi accompagner ses clients dans la protection de leur image sur Internet.

Salezeo

Le service Salezeo ambitionne de réinventer la génération de leads grâce au Big Data. Il associe la 1ère base de données B2B collaborative d’Europe avec une technologie unique d’identification des visiteurs sur un site web pour identifier précisément les prospects prioritaires.

Sezam

Déjç évoqué sur Aruco, le bracelet Sezam sert à la fois de porte-monnaie électronique et de billet d’accès à des manifestations culturelles. Le bracelet est associé à un compte en ligne, permettant d’être crédité à la demande pour consommer, se déplacer… etc.

Smart Me Up

La société Smart Me Up a développé une technologie d’analyse de visage en temps-réel qui permet de déterminer de nombreuses information à partir du flux vidéo. Avec son service, des objets connectés parviennent à estimer relativement précisément l’âge, le genre, le sourire, ou la fatigue d’un visage pour déclencher des actions prédéfinies.

Tilkee

Le logiciel Tilkee promet de vous faire d’augmenter vos ventes de 15 à 20% en indiquant l’identité des prospects prioritaires et le bon moment pour les relancer.

Wicross

La plateforme Wicross veut faciliter la vie de ses utilisateurs en leur permettant de partager facilement les données de leurs objets connectés avec les marques de leur choix. Elles peuvent ainsi proposer des services personnalisés aux utilisateurs afin de renforcer l’engagement et la durée d’usage… l’un des points faibles des objets connectés actuellement.

Wynd

La startup Wynd aide les commerçants à numériser leur boutique grâce à un logiciel de traitement des commandes à distance et en temps-réel. Grâce à Wynd, les clients peuvent commander à distance sur smartphones, tablette ou par l’intermédiaire d’une borne chez leurs commerçants préférés.

Partager

Laisser un commentaire