[Santé connectée] Voici 10 technologies qui vont changer le futur de la médecine

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Voici 10 technologies expérimentales ou futuristes qui pourraient considérablement changer le futur de la médecine moderne.

La santé connectée assistera à la fois médecins et patients dans la relation avec la maladie. Voici un récapitulatif visuel créé à partir de l’outil de présentations en ligne Bunkr :

1°) Capsules intelligentes : traitements dans la durée

Des capsules intelligents seront capables de diffuser la bonne quantité de médicaments et ce, durant plusieurs jours d’affilée.

2°) Une puce RFID implantée

Encore considérée comme une folie, l’implantation d’une puce RFID sous la peau de chaque patient pourrait permettre de proposer une fiche d’identité et un dossier médical personnel en temps réel.

3°) Un tatouage connecté

Moins traumatisant, certains préfèreront l’option du tatouage connecté, capable de servir de dispositif d’authentification pour déverrouiller son smartphone, recevoir un traitement particulier ou identifier le problème d’une personne victime d’une perte de conscience.

4°) Une dent connectée

Il n’y a pas que sous la peau qu’on peut placer des objets connectés. Le nombre d’interventions visant à implanter des prothèses dentaires étant en forte hausse, pourquoi ne pas en profiter pour s’équiper d’une dent connectée ? La micro-puce intégrée peut analyser la composition du sang et/ou de la salive pour diffuser des informations adéquates quant à la santé du porteur.

5°) Des lentilles connectées

Développées par le laboratoire Google [x]et confiées à Novartis en vue d’une mise sur le marché prochainement, les lentilles connectées intègrent les capteurs nécessaires à une mesure précise de la glycémie dans le liquide lacrymal. Les diabétiques pourraient bien rapidement pouvoir suivre leur glycémie en temps réel plutôt que de devoir se piquer le doigt régulièrement dans la journée…

implants-contraceptif

6°) Un contraceptif électronique

La fondation de Bill Gates finance un projet du MIT de Boston, sur une micro-puce contraceptive. implantée sous la peau (sous le bras ou au niveau de l’aine), elle pourrait permettre aux femmes de disposer d’un moyen contraceptif efficace et quasiment gratuit sans risques d’erreur.

7°) La poussière intelligente

C’est une des nouvelles marottes de l’IoT : la poussière intelligente (smart-dust en anglais). Plusieurs groupes de chercheurs pensant en effet être en mesure de mettre au point des particules composées de micro-ordinateurs avec antennes (de la taille d’un grain de sable) capables de s’organiser pour combattre conjointement une maladie déterminée. Certaines de ces poussières pourraient par exemple viser certaines formes de cancer.

autodesk-within-medical

8°) L’impression 3D de tissus

En imprimant des organes en 3D à base de tissus humains, on pourra peut-être réparer ou remplacer des organes déficients ou endommagés à la suite d’un accident. Autodesk a dans cet optique lancé un logiciel baptisé Within Medical, dédié au design génératif.

9°) Une gélule connectée pour thermomètre

Plusieurs sociétés pensent avoir trouvé un moyen plus précis de suivre la température des malades qu’actuellement. Dans le cadre d’une opération chirurgicale, cette indication est un élément clé d’information pour suivre la santé du patient. Une gélule connectée, avalée avant l’intervention, pourrait ainsi aider les médecins à suivre la courbe de température de leurs patients.

capsule-a-avaler

10°) Une capsule contre l’obésité

D’autres chercheurs se sont associés à des ingénieurs pour concevoir une capsule, capable de diffuser progressivement dans le temps des enzymes. Chargés de simuler l’état de satiété chez l’adulte, cette capsule pourrait aider le traitement de l’obésité en trompant le corps par l’arrêt de la sensation de faim qui perturbe les obèses.

Partager

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Existants | Pearltrees

Laisser un commentaire